Les associations de consommateurs contre les banques

Quelles sont les associations de consommateurs qui oeuvrent pour lutter contre les abus des banques ?

Tout le monde connaît UFC Que Choisir mais il existe en fait beaucoup plus d’associations de défense du consommateur face aux banques. En voici quelques unes.

Association Contre les Abus des Banques Européennes (ACABE)

L’ACABE  ou Association Contre les Abus des Banques Européennes intervient en cas de litige entre une banque et un consommateur mais aussi en cas d’ennuis avec une société de recouvrement, un huissier ou un autre établissement financier. Le site de l’ ACABE offre tout un tas de ressources sur  http://www.acabe.fr
Association Française des Usagers de la Banque (AFUB)

L’AFUB ou Association Française des Usagers de la Banque aide les particuliers et les professionnels comme les PME et PMI, dans les procédures judiciaires et techniques engagées contre les établissements bancaires et les organismes de crédit. L’AFUB milite aussi pour la concurrence et la transparence des tarifs des établissements financiers.

Comité de défense des victimes de chèques de Banque (CDVCB)

Le CDVCB ou Comité de défense des victimes de chèques de Banque défend lui les victimes d’arnaques au chèque. portant sur les chèques de banque falsifiés, une arnaque surtout en cours dans les années 2003-2004 mais bien difficile à réaliser de nos jours car les banques sont mieux équipées pour détecter de faux chèques de banques.

Fédération Nationale d’Action Contre les Abus Bancaires (FNACAB)

La FNACAB ou Fédération Nationale d’Action Contre les Abus Bancaires a pris la suite du Comité d’Action Contre les Abus Bancaires (CAAB). La FNACAB aide les particuliers à obtenir gain de cause auprès des banques lorsqu’ils sont lésés et tente d’obtenir aussi une réforme législative pour mieux défendre les intérêts des particuliers et des professionnels contre les abus du système bancaire.
Collectif Lagardère contre les Abus Bancaires (CLAB)

Le CLAB (Collectif Lagardère contre les Abus Bancaires) a vu le jour en 2008 pour lutter spécifiquement contre les FCP Doubl’o se la Société Générale: http://doublo.monde.free.fr/.

L’ Association d’Aide Contre les Abus Bancaires (AACAB) a elle été mise en liquidation en 2011.

N’hésitez pas non plus à évoquer votre problème ci-dessous dans les commentaires et nous nous efforcerons rapidement de vous aider (comme vous pouvez le constater dans tous les commentaires du site). n’oubliez pas que si VOUS avez un problème avec une banque, il y a fort à parier que des tas de gens ont le MEME problème avec la même banque ou d’autres établissements du même genre.

S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

46 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
BERTHELIER
13 avril 2021 15 h 59 min

Bonjour,
J’ai un litige avec la Caisse d’Epargne qui me demande ma feuille d’imposition de revenus, je refuse de leur remettre, j’ai simplement un livret A , un Ecureuil Projet et un coffre.C’est au sujet de ce coffre que j’ai un souci pour régler ma cotisation 2021, avant le prélèvement se faisait directement sur le livret A, cette année plus la possibilité de le faire il faut ouvrir un compte support.Pour ouvrir ce compte il me demande ma feuille d’imposition.Je me permets de vous demander si cela est une obligation.? Puisque je refuse , il me signale qu’il ne peut pas ouvrir ce compte , impossible de régler cette somme de 105 Euros.Pourriez-vous me dire si cela est logique ? Ce n’est pas une demande d’emprunt ? Je n’arrive pas à comprendre ce malentendu ce n’est pas commercial. Merci de votre réponse

Belguessair
3 avril 2021 16 h 54 min

Je vous salue d’Algérie
Le crédit agricole a clôturé mon compte. C’est leur droit, il n’y a rien à dire. Mais cette banque doit évidemment me restituer le solde créditeur du compte dans les meilleurs délais, par virement ou éventuellement par chèque. Le crédit agricole a décidé d’émettre un chèque bancaire le 28 avril 2020 sans me laisser le choix. Chèque que je n’ai jamais reçu .Comme je réside en Algérie et que les visas sont bloqués et les vols suspendus, je ne peux pas toucher ce chèque. Et cette situation risque de durer. Par courrier recommandé daté du 18 janvier 2021 avec accusé de réception, j’ai demandé un virement sur mon compte devises en Algérie (là où je reçois ma pension de retraite française), j’ai essuyé un refus. J’ai alors sollicité l’envoi de ce chèque, cette agence me demande un justificatif de domicile, alors que mon adresse figurait sur la lettre recommandée citée ci-dessus. J’ai donc envoyé une facture de téléphone. Je reçois un courriel me demandant des justificatifs (électricité, gaz ou internet) datant de moins de 3 mois. J’ai compris que cette banque cherche à gagner du temps, d’autant plus que ce chèque daté du 28 avril 2020 ne serait plus endossable après le 28 avril 2021 + 8 jours. En raison de la pandémie, je ne peux pas obtenir de visas et encore prendre un vol. J’ai réitéré ma demande, aujourd’hui ma demande par virement. Avez-vous une autre solution pour ce vieux de 78 ans ? je vous remercie pour tous conseils.

AHMED BELGUESSAIR
6 avril 2021 12 h 19 min
Répondre à   Crédit et Banque

Crédit Agricole d’Ile-de-France – Banque et Assurances

Agence de LEVALLOIS PERRET
75 rue Voltaire, 92300 LEVALLOIS PERRET

Chas
30 mars 2021 22 h 40 min

Bonjour, j achete une résidence principale et j ai obtenu un accord de prêt de 138ke le 2 mars 2021. A moins d un mois de signature de compromis de vente chez le notaire, ma banque Caisse d Épargne revienne sur le prêt accordé et refuse finalement le montant de prêt demandé et accordé initialement de 138 ke !
Quels recours puis-je faire afin que la Caisse d Épargne maintienne ce prêt initial ?
D avance merci pour vos conseils.
Cordialement, Lae

serbonnet JP
29 mars 2021 18 h 52 min

Bonjour
nous venons de recevoir des courrier en recommandé de la part du directeur de notre agence du CME sud est.
Ces lettres ont pour objet la notification de clôture de nos comptes dans un délai de 2 mois.
Étant client depuis plus de 40 ans au crédit mutuel et n’ayant jamais de découvert nous avons demandé des explications au directeur. Sa réponse : tout est dans la lettre !
Que pouvons nous faire ?
Merci pour votre réponse

GUERY
24 mars 2021 22 h 30 min

Bonjour
Mars 2020 ma carte bancaire a été piratée : 4 commandes ont été passées en 2 jours pour un montant total de 2400 euros chez C DISCOUNT. ces derniers reconnaissent que mon compte a été utilisé à mon insu mais la banque ( CREDIT AGRICOLE POITIERS )ne veut rien savoir et m’accuse même d’avoir divulgué mon code dans un mail.
La banque n.apporte pas la preuve de leur dire et le médiateur « botte en touche » en disant que le crédit agricole n’a rien à se reprocher et moi même je n’ai pas fait d’imprudence.
Je ne sais plus quoi faire devant la mauvaise foi de la banque
Merci d’avance de votre réponse

PELADEAU SYLVIE
16 mars 2021 12 h 50 min

Bobjour
J’ai bloqué il y a 5 ans la somme de 5 000€ sur un Compte à terme à la Caisse d’Epargne
On me promettait un rendement de 2,20% par an récupérable à l’échéance.
Celle-ci ayant eu lieu le mois dernier, j’ai récupéré mes 5 000€ avec des intérêts “ASTRONOMIQUES” de 27 €, CSG déduite.
Je suis tombée de ma chaise !!!
J’ai contacté mon agence bancaire pour m’en plaindre sachant qu’à chaque ouverture de compte des frais sont prélevés.
Ma conseillère bancaire, d’un air navré, m’a répondu que ce produit n’avait pas marché et que l’enseigne ne le proposait plus à ses clients.
Donc….tant pis pour moi si ma confiance a été trahie alors que j’avais souscrit ce contrat suite aux conseils insistants de ma conseillère de l’époque ?
Je ne décolère pas.
Y a t-il un recours ?

PATRICK MONTANERA
16 mars 2021 12 h 09 min

J’ai “racheté” mon assurance vie gérée par BNP PARIBAS et j’ai eu d’abord des difficultés pour compléter mon dossier (interlocuteurs à peine alphabétisés, en français, incapables de formuler clairement une demande) la plateforme de gestion devant se trouver à l’étranger.
Je n’arrive pas à savoir où en est la procédure de rachat et biens sur pas de téléphone à appeler et encore un moins un interlocuteur ou une interlocutrice.
Je rejoins donc les nombreux clients insatisfaits de BNP PARIBAS dans la gestion de leur rachat d’assurance vie.
Je souligne que je n’ai pas choisi cette banque pour la gestion de mon assurance vie….
Je suis scandalisé ! Je veux juste une réponse !!!! Je sais que cela peut prendre du temps.
A l’inversa la Banque Transatlantique a été au top avec une réponse à mes mails dans la journée et finalement le virement sur mon compte dans un délais tout à fait raisonnable et acceptable.
Patrick Montanera.

Baptiste CHESNEL
14 mars 2021 23 h 21 min

Bonjour,
J’ai déposé mes deux chèques de salaire de décembre 2020 et janvier 2021 à la BNP, mon compte étant chez HelloBank, le 22 février 2021. Après me les avoir directement crédités, ils les ont redébités le lendemain. Leurs conditions générales indiquent crédit le jour même, voir J+1 si dépôt après 15 heures. Ils m’ont ensuite demandé de produire mes bulletins de salaire, je l’ai fait. Vient alors une seconde demande de leur part après les bulletins : il leur faut le contact du conseiller bancaire de mon employeur, par téléphone ou mail. Mon employeur ne souhaitait pas le communiquer, je le comprends aisément, mais en revanche, m’a fourni le nom et numéro de sa comptable. HelloBank “était désolée, mais ne pouvait la contacter directement” (sic). La comptable m’a fait parvenir la copie du débit bancaire de mon employeur, de mes deux chèques, le 22 février 2021. Or, à ce jour, je suis sous la coupe “d’un avis de sort”, toujours selon les termes de la banque, et non crédité. Pourquoi je ne sais pas, mais eux ont bien tiré les chèques, et la dernière en date est que je dois attendre 10 jours ouvrés à compter du 5 mars. Et voilà que jeudi je reçois un nouveau mail, car j’ai demandé clôture du compte et restitution des chèques, ainsi formulé : “La réglementation en vigueur (art. L.561-10-2-II du Code Monétaire et Financier) nous oblige à avoir une connaissance actualisée de nos clients et à suivre leurs opérations.
C’est dans ce cadre que vos récentes remise de chèques font l’objet d’étude afin de s’assurer du bon paiement des chèques .
Nous vous invitons à patienter quelques jours”
Comment payer ses factures, son loyer, sa nourriture et toutes les dépenses de la vie courante ?
Quel recours puis-je avoir ?
Merci.
Pour information, je suis garçon de café, au chômage partiel depuis le deuxième confinement, avec un salaire net mensuel d’à peine 1500 euros.
Bien cordialement.

Fernier
10 mars 2021 15 h 54 min

Bonjour à tous
J’ai souscrit un crédit renouvelable Passeport Crédit en mars 2018 au Crédit Mutuel de15000€ au taux de2,86% sur 5ans, donc 60 mensualités de 277,67€.
Le 8 septembre 2020, j’ai été victime d’un accident de travail. Le 29 janvier 2021, mon chargé de clientèle me téléphone en me disant que mon compte est un peu trop débiteur ( car depuis 2 mois,je touche 700€ de moins par mois).. Il decide de me racheter mon crédit, donc,6900€ et de me le réetaler sur 60 mois, donc des mensualités de 107,23€…..Le lendemain,mea culpa, je me souviens que je paie également une assurance invalidité qui aurait pu intervenir dès le 8 décembre…. Je recontacte mon chargé de clientèle qui me répond qu’il est trop tard, car l’ancien contrat a été annulé, et me dit qu’il faut que j’attende 90 jours par rapport au nouveau contrat…..Par contre,le problème est que j’aurais pu “profiter” d’une prise en charge de l’assurance sur 277,67€ et non sur 117,04€.. surtout qu’il ne me restait que 25 mois à payer…
A votre avis,est il possible de les contraindre à me rétablir mon ancien crédit de 277,67€ et que l’assurance regularise rétroactivement ?
Merci pour vos conseils avisés.

GORNY JEAN PIERRE
10 mars 2021 11 h 00 min

Madame,Monsieur,mon épouse vient d’avoir 70 ans et la banque m’a envoyé un courrier pour me signaler la fin de garantie perte totale et irréversible d’autonomie.N’ayant pas de bons rapports avec cette banque BNP Paribas (Helvet immo)j’aimerai savoir si je suis obligé d’avoir cette assurance sachant que mon épouse et moi avons chacun une assurance vie et que nous sommes propriétaires de notre résidence principale.Merci pour votre réponse.Cordialement.JP GORNY

Christian Vivet
4 mars 2021 18 h 52 min

Bonjour,
Actuellement nos comptes sont à la Banque Populaire Bourgogne Franche Comté et notamment à l’agence de Tavaux Avenue de la République 39500. Notre conseillère nous a contacté et donné rendez vous ce jour 4 mars 2021 pour nous informer que les cartes Master Cartes sont supprimées et remplacées par des cartes Visas. Nous nous sommes rendu au rendez vous et acceptons le changement car il nous est dit que celui-ci est gratuit et sans frais. La conseillère poursuit son travail et au moment de finaliser nous annonce que pour les mêmes caractéristiques que la Master Carte la Carte Visa est 3 euros/mois plus chère.
Nous refusons cette augmentation que nous qualifions de vente forcée car n’étant pas à l’origine du changement de carte.
La conseillère se défend bien entendu de vente forcée. Nous demandons à parler à la responsable de l’agence, celle-ci répond par mail qu’elle n’est pas disponible, elle est dans le bureau juste à coté, nous la voyons au travers les vitres !
Nous interrompons l’entretien et mettons fin à la transaction bien décidé à ne pas nous laisser faire.
Nous ne savons pas si la Banque Populaire à le droit d’utiliser ce genre de pratique et vous demandons si il existe un moyen d’obtenir satisfaction avant de prendre la décision du changement de banque.
Cordialement,

catherine grun
4 mars 2021 12 h 14 min

En automne j’ai obtenu le divorce et, pour racheter notre appartement, j’avais besoin d’un credit Je me suis adressée à un courtier, qui m’a trouvé plusieurs banques. Le meilleur taux paraissait être à la Banque Populaire. Pour examiner mon dossier, la banque Populaire m’a proposé d’ouvrir un compte chez eux, mais ne m’a jamais envoyé la convention de compte. Par téléphone, ils m’ont proposé aussi la mobilité bancaire, ce que jai refusé fermement. Finalement, j’ai obtenu mon crédit dans mon ancienne banque. Malgré mes refus répétés, la Banque Populaire m’a avertie par téléphone qu;ils avaient procédé à la mobilité bancaire, et que tous mes prélèvements seraient désormais effectués par leur banque.Je leur ai adressé plusieurs mails pour leur réitérer mon refus de mobilité bancaire, mais ils n’en ont pas tenu compte. Actuellement, ils me demandent de payer les sommes prélevées sur mon compte (plus les frais de retard et de découvert), compte sur lequel je n’ai d’ailleurs jamais fait aucune opération. En plus, ils me demandent la restitution de ma carte et de mon chéquier, mais ils ne m’ont jamais donne ni carte ni chequier. Il me semble donc qu’ils ont agi de manière abusive, en ouvrant mon compte sans me faire connaitre ni signer de convention de compte, et, ensuite, ils ont demande la mobilité bancaire en mon nom, sans avoir aucun mandat de ma part a cet effet. Au contraire, en ignorant mes message de refus réitéré a ce sujet. Que puis-je faire? La conseillère avec laquelle j’avais discute en automne ne travaille plus chez eux. Je m’excuse de la longueur de ce message et je vous remercie d’avance de vous pencher sur mon cas.

catherine grun
7 mars 2021 13 h 20 min
Répondre à   Crédit et Banque

Un grand merci pour votre aimable reponse: je suivrai vos conseils pas a pas. Et je vous sais de m/encourager. Catherine Grun

catherine grun
16 mars 2021 18 h 37 min
Répondre à   Crédit et Banque

Voici la reponse que j’ai obtenue de la part de la banque Populaire au niveau regional. Je vous remercie encore de vos conseils avises, grace auxquels j’espere avoir obtenu une solution favorable aux problemes que je vous avais signales le 4 mars. Pensez-vous qu’en signant cet accord, je pourrai enfin mettre un terme a mon litige avec cette banque?
Catherine Grun

Paris, le 10 mars 2021
No ref. C210269967
Madame,
Le médiateur de la consommation auprès de la FNBP. Fédération Nationale des Banques Populaires, m’a transmis votre correspondance du 7 mars 2021, dans laquelle vous demandez la clôture de votre compte ouvert a votre nom ; et ce sans que notre Établissement ne vous réclame le remboursement des opérations qui y ont été domiciliées alors que vous n’auriez pas donné votre accord.
Bien que vous ayez communiqué à votre agence le RIB/IBAN de votre banque actuelle à notre agence de Confions, et que par la suite vous n ‘avez pas donné suite à votre demande de financement, j’ai le plaisir de vous informer que la Banque Populaire Rives de Paris est disposée, sans reconnaissance de responsabilité de sa part, à procéder à la clôture de votre compte en nos livres, en l’état, à la date de la présente ; et ce à titre commercial.
Ceci dans le cadre d’une transaction conformément aux dispositions des articles 2044 et 2052 du Code Civil cet accord mettant fin au différend exposé et entraînant renonciation, pour la Banque Populaire Rives de Paris et vous-même, à toute poursuite portant sur les mêmes faits.
Si vous acceptez cette proposition, et afin de pouvoir clôturer votre compte en nos livres sans attendre l’échéance qui vous a été signifiée dans notre correspondance du 16 février 2021, je vous remercie de de bien vouloir me retourner un exemplaire de ce courrier dument signée et notifiée de la mention « lu et approuvé, bon pour transaction et clôture immédiate de mon compte » .
Je reste donc dans l’attente de votre accord sur cette proposition qui souligne notre volonté de trouver une issue harmonieuse a ce dossier.
Je vous souhaite bonne réception de la présente et vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes sincères salutations.
Georges VINHAS
Service Satisfaction Clients

JACQUELINE CHATRAS
9 février 2021 17 h 49 min

Bonjour,
Il parait qu’il y a une nouvelle loi qui nous oblige a avoir un smartphone pour régler nos achats par internet?
sinon impossible de régler par carte bleue ?

TRABELSI Sonia
5 février 2021 13 h 10 min

bonjour
j’ai pris un crédit immobilier a la CASDEN qui m’a fait remplir un dossier d’assurance crédit de leur assureur groupe la CNP. La CNP m’ a fourni une attestation d’assurance avec un surrisque que la banque a bien sur pris en compte. Puis on ‘a proposé un écrêtement compte tenu de mes revenus. J’ai bien sur accepté l’écrêtement puisqu’il s’agit d’une Reduction de tarif. J’ai reçu mon tableau d’amortissement incluant les échéances d’assurance tout va bien. Mais quelques semaines plus tard je reçois un avis d’échéance directement de la CNP. Depuis des semaines on me promène en me disant que comme c’est un surrisque ce n’est pas un contrat groupe et donc c’est a la CNP de prélever directement. La banque me propose donc de signer un avenant de demande de substitution d’assurance. le hic c’est que les échéances inclues dans mon tableau d’amortissement sont dégressives alors que la CNP me réclame des échéances fixes, ce qui, finalement reviens pour moi a payer 2 fois plus cher d’assurance sur ce crédit. Depuis maintenant des mois ils me promènent, je suis obligée de faire le liens entre la casden et la cnp et chacun me renvoi a l’autre disant que la “faute” vient de l’autre. que dois je faire pour que cela se termine? la banque a t-elle le droit de m’imposer cet avenant ou doit elle assumer et maintenir en l’état?

Bouchart
10 décembre 2020 19 h 57 min

J’ai souscrit auprès du CIC-Bollène une assurance santé solidaire dite ACS pour un an, portant sur la période du 1/11/18 au 31/10/19. Son renouvellement n’est pas automatique et est soumis au dépôt d’une nouvelle demande d’aide auprès de la caisse d’assurance maladie. ,Avant le terme du contrat, je tente de joindre Mme Larmande, conseillère du CIC, qui reste aux abonnés absents ainsi que la directrice. Je me déplace mais on ne me reçois pas et on ne me rappelle pas. Je ne comprends pas. Le CIC délègue la gestion et le prélèvements SEPA de ces assurances à la MTRL. J’apprends par la MTRL que le CIC ne commercialisera plus ces ACS (A,B et C) à compter du 1/11/2019 et n’acceptera plus les chèques de réduction accompagnant l’accord de CPAM pour une nouvelle ACS de 12 mois. Je reçois l’accord de ma caisse d’assurance maladie et le chèque de réduction. Je souscrit donc un nouveau contrat santé solidaire devenu CSS ( contrat santé solidaire) et j’adresse par pure politesse un courriel au CIC pour m’assurer de la cessation des prélèvements SEPA. Je ne reçois aucune relance du CIC, aucun exemplaire de contrat santé ou SEPA, ni aucune nouvelle attestation de tiers payant de la MTRL. J’ai un accident qui m’éloigne de préoccupations administratives pendant plusieurs mois. A cela s’ajoute le COVID-19 …Or le CIC sans me faire aucune proposition ou documents attestant d’un renouvellement de contrat santé, a renouvelé sans autorisation un contrat santé ACS et prélevé 10 mensualités/12. Le CIC ne répond à aucune réclamation ni lettre recommandée. La MTRL ne répond à aucun courriel. Le renouvellement des ACS n’est pas automatique contrairement aux assurances dites “classiques” et sont soumises chaque année à l’accord la CPAM. Les sommes prélevées en 2018 étaient de 7,78 euros/mois. Ce renouvellement non autorisé me vaut un prélèvement de mensualités de 57,97 euros. La législation des ACS interdit un renouvellement de contrat automatique. Il s’agit là de pratiques de banques malhonnêtes. J’ai demandé à ma banque le remboursement des prélèvements non autorisés et j’attends le retour. J’ai alerté l’ACPR des manquements de cette banque aux engagements qu’elle a pris auprès du Ministère des Solidarités et de la Santé. En avril 2019, elle n’a pas renouvelé l’annexe de l’arrêté du 2 avril 2019 relatif à sa participation à la protection complémentaire santé. A compter du 1/11/2019 il lui était donc interdit de proposer ces contrats ACS. Le CIC piétine la loi et se moque de ses clients. De qui se moquent le CIC et la MTRL ? Quelles solutions les plus efficaces ?

Bernard Incorpora
7 novembre 2020 1 h 10 min

Bonjour,
Un mail récent de Boursorama m’avise que ” nous vous informons que nous n’avons plus convenance à maintenir notre relation commerciale”.
Mon compte sera clôturé dans les 60 jours. Je n’ai eu aucune explication malgré deux demandes, seulement un mail laconique confirmant cette décision.
C’est d’autant plus incompréhensible que, client depuis 7 ans, mon compte a toujours eu un solde de plusieurs milliers d’euros et que je n’ai jamais eu aucun incident ni aucun problème de quelque ordre que ce soit.
Un lien dans le message renvoie vers les mesures anti-blanchiment et lutte contre le financement du terrorisme (!) – J’espère que ce n’est pas la raison mais je ne le sais même pas.

Que puis-je faire pour en savoir un peu plus et obtenir une réponse ?
Merci

NAILLARD Dominique
6 novembre 2020 16 h 53 min

la banque-postale m’écrit le 30 octobre 2020 que mon CCP xxxx dont le solde était de 1849€ le 28/10/2020 n’a pas permis de payer un chèque de 102,80 (rejeté le 28/10/2020), pour raison de défaut de provision suffisante sur mon compte !!!!
En conséquence il m’est interdit d’émettre des chèques pendant 5 ans à compter du 28/10/2020 et on me rajoute des frais de 45€ pour le rejet de chèque (frais débités au 30/10/2020)

Comment me sortir de cette situation ubuesque alors que mon compte n’a jamais eu moins de 1000€ de solde depuis le 30/09/2020

Merci d’avance pour votre aide

hennequin
5 novembre 2020 14 h 15 min

bonjour
j’ai été fraudé avec ma carte bleue le 22 09 2020 j ai porté plainte la banque m’a rembourse mais là elle m’a repris la somme que les malfrats m’ont pris 1424.86 euros je me retrouve dans le rouge je fais comment je suis bien en colère
la banque vous avez de l argent ils vous ouvrent le parapluie vous en avez pas ils vous le ferment et les assurances bien pareil je fais comment pour qu’ils me remettent mon dû ?????

Jean-Pierre
27 mai 2020 7 h 34 min

Bonjour, depuis deux mois ma banque retient mon salaire pendant 7 jours avant de l’avoir à disposition, lorsque je les appels ils m’indiquent qu’il n’y a pas d’opérations à venir … Alors que mon employeur me confirme avoir effectué le virement comme d’habitude.
Banque en ligne ING.
Merci pour votre retour.

pompon
26 mai 2020 15 h 21 min

BONJOUR
J ai etait victime d une fraude par virement sur mon compte caisse d epargne le 30 mars 2020 j ai porté plainte c est passé aux fraude mais il y a un énorme problème non seulement ils ne vont pas me rembourser mais en plus c est moi qui leurs dois de l argent . ceci fait déjà 2 mois que je n ai plus de revenu car ils me ponctionnent 3160 euros par mois que je ne vois pas . comment faire pour récupérer cet argent qu ils me doivent car pour les fraudes le client est fautif . merci pour votre réponse .

Hervé GSTACH
29 novembre 2018 16 h 40 min

la banque à fuir = NATIXIS . crédit à la consommation de 20,74% . et plus vous remboursez plus les intérêts augmentent…..

Antoine
15 janvier 2019 12 h 05 min
Répondre à   Hervé GSTACH

et si vous remboursiez déjà votre emprunt souscrit auprès d’un (ou des) particuliers prêt(s) à oublier les intérêts…..
et oui ! c’est plus compliqué pour se défiler quand on emprunte auprès d’une banque et à ce taux : c’est que vous êtes grillé partout.

pereira tavares
23 novembre 2018 9 h 33 min

bonjour je voulais savoir si la société générale a le droit de me mettre tant de frais en sachant que la personne qui s’occupe sait très bien mes difficultés depuis que je vis a l’hôtel en sachant que tous les mois il rentre 1800 euros sur le compte

14 février 2018 17 h 33 min

comment faire pour récupérer l’argent d’une assurance a la cnp

46
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer