Informations du fichier client des banques

Les banques ont toutes un fichier client. Chaque client fait l’objet d’une fiche permettant non seulement aux banques de savoir à qui elles ont affaire mais aussi d’évaluer le client, d’en faire le “rating”.

Toutes ces informations ne sont pas obligatoires et vous pouvez porter plainte à la CNIL (https://www.cnil.fr/fr/plaintes/banque-et-credit ) contre la banque qui vous oblige à donner ces informations, sachant que vous avez le droit (avec le RGPD) de savoir quelles informations la banque à à votre sujet, ainsi que de les modifier et d’en demander la suppression.

Il faut savoir que le principe de base est que les demandes d’informations et de justificatifs doivent rester proportionnelles aux enjeux et à la nature des produits ou transactions. Voir  Obligation de connaissance des clients par une banque: quelles limites ?

Quelles sont les informations d’une fiche client dans une banque ?

La fiche client d’une banque 11 rubriques (état civil, situation de famille, ressources, équipement bancaire, services bancaires et comportement bancaire, produits d’épargne, assurance, crédit, situation patrimoniale, projets, fiscalité et historique de la relation).

La banque doit connaître l’Etat civil du client

Cette rubrique comprend le nom, la date de naissance, les adresses personnelles et professionnelles, la profession, l’employeur et l’ancienneté dans l’emploi, la date d’entrée dans la banque et les circonstances de l’entrée dans la banque (hasard, prospection commerciale ou recommandation).

La banque regarde particulièrement la nature du contrat de travail du client afin d’estimer les risques de remboursement en cas d’emprunt ou de dettes.

La banque doit connaître la Situation de famille du client

Régime matrimonial, nombre d’enfants et âges, situation du conjoint, employeur du conjoint, ancienneté dans l’emploi, nombre de personnes à charge.

La banque essaie d’en savoir un maximum sur la famille de son client afin éventuellement de calculer le “reste à vivre” nécessaire.

La banque doit connaître les Ressources du client

Nature des revenus, revenu net imposable annuel, domiciliation des revenus dans la banque ou pas

La Banque essaie encore ici de déterminer la capacité d’épargne du client.

fiche client de banqueLa banque doit connaître l’Equipement bancaire, services bancaires et comportement bancaire du client

Quels cartes bancaires, chéquiers,, virements, prélèvements, découverts et autres services a le client de la banque ? Le client est-il multi-bancarisé avec plusieurs comptes en banque ?

On peut s’étonner ici que la loi autorise les banques à savoir si leurs clients ont d’autres comptes bancaires et si ces derniers sont actifs ou pas.. La banque connait aussi les incidents des 3 derniers mois (dépassement du découvert autorisé, commissions d’intervention payées).

La banque doit connaître les produits d’épargne du client

Le client de la banque a-t-il une épargne à vue (livret, LDD, CEL, LEP, livret jeune), une épargne à terme (PEL, compte à terme); épargne financière (assurance-vie, PERP, détention d’actifs financiers -actions obligation- OPCVM, compte titre PEA)

La banque doit connaître les assurances du client

Le client de la banque a-t-il (et où ?) une assurance auto, habitation, prévoyance, dépendance, obsèques ?

La banque doit connaître les crédits du client

Quels crédits a le client ? Crédit immobilier, crédit consommation, crédit renouvelable, crédit auto ? … Quels montant empruntés, quelles durées et échéance, quel est le capital restant dû par crédit ?

La banque doit connaître la Situation patrimoniale du client

En calculant l’actif et le passif du client, en estimant a valeur de sa résidence principale ou secondaire et éventuellement de son immobilier locatif, la banque évalue les garanties potentielles du client à qui elle demande l’évaluation de son actif net, en tant que propriétaire.

La banque doit connaître les Projets du client

Le client de la banque veut-il acheter un logement, financer les études de ses enfants, acheter une voiture, équiper son logement, investir ?

C’est avec cette rubrique que la banque essaie de voir en quoi elle peut développer les affaires avec son client, autrement qu’en essayant de lui prendre de l’argent pour le fonctionnement courant 😉

Historique de la relation du client de la banque

La banque liste au fur et à mesure non seulement les incidents de paiement, les changements, les crédits mais aussi les rendez-vous avec les sujets de ceux-ci pour mieux établir le profil psychologique du client.

Il faut savoir que la connaissance du client par la banque est une exigence règlementaire depuis notamment une directive européenne de juin 2017. A cette date les pouvoirs publics ont élargi le champ de surveillance des banques dont les alertes sont ajustées à la nature des opérations et du profil des clients. Les mouvements inhabituels sont analysés même s’ils sont inférieurs à 150000 euros (ancien seuil).

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer