Un crédit immobilier est-il un frein au changement de banque ?

La mobilité bancaire (à savoir la possibilité de changer de banque facilement) c’est bien mais elle est malheureusement bloquée par pas mal de choses très concrètes dont principalement les crédits immobiliers.

En effet, quand on a un crédit immobilier dans une banque, on est obligé de domicilier ses rentrées d’argent (salaire) dans cette banque.

Le crédit immobilier est donc bien évidemment un frein à la mobilité bancaire mais le gouvernement tente de l’amoindrir dans le cadre d’une ordonnance prévue par la loi Sapin 2.

La banque devra accorder un avantage individualisé substantiel à son client si elle exige qu’il garde ses rentrées d’argent chez elle.

Cet avantage peut être par exemple un taux particulièrement attractif ou la suppression des frais de dossier.

Il devra être indiqué dans le contrat de prêt.

De plus, la contrainte de domiciliation sera limitée à 10 ans, durée au delà de laquelle le client pourra domicilier ses revenus où il le veut (et la banque ne pourra pas récupérer l’avantage accordé).

Si le client veut quitte la banque avant les 10 ans, alors la banque peut supprimer l’avantage accordé et même rétablir un taux d’intérêt moins avantageux sur la période du prêt restant à courir.

A priori, ces possibilités devraient entrer en vigueur dès l’automne 2017.

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer