Paiement mobile: où en est-on ?

Le paiement par Apple Pay , premier paiement par mobile, a débarqué en France en juin 2016 et longtemps, la BPCE a été la seule banque à le proposer.

D’autres banques ont fini par céder à la mode d’Apple Pay et même à proposer d’autres solutions comme Samsung Pay et Google Pay.

En 2017, Paylib, qui est une solution préférée par les banques, parties prenantes du projet, s’est diffusée aussi comme solution de paiement mobile.

Au total, les volumes de transactions en paiements mobiles restent petits mais il semble qu’il y ait une certaine dynamique. Paylib compte 2,3 millions d’utilisateurs à fin Septembre 2019 avec une progression de 15% par mois du nombre de paiement en 2019. La Société Générale compte un doublement des transactions tous les 6 mois. La BPCE annonce 350 millions d’euros de transactions en 1 an et 700000 clients de cette banque ont leur carte bancaire enregistrée dans leur smartphone pour pouvoir payer en sans contact par téléphone mobile.

Pour avoir une idée relative, rappelons que le paiement par carte “sans contact” représente 2,3 milliards de transactions en 2018 et 4 milliards a priori de transactions en 2019 sur un total de 10,8 milliards de transactions, en magasins, par carte bancaire ou carte de paiement.

Quels sont les avantages du paiement par téléphone mobile ?

Outre le fait que la plupart des personnes on un téléphone mobile et même un smartphone, l’avantage du paiement par mobile réside dans le fait qu’il n’a pas de limite comme le sans contact.

Le paiement mobile apparaît aussi comme plus sécurisé (puisqu’il faut vraiment avoir accès au téléphone) avec également un meilleur suivi des transactions qui apparaissent instantanément dans les applications de gestions inclues dans l’application bancaire.

Seul point noir du paiement mobile: la sécurité !

Même si les banques affirment que les données sont ultra-protégées, la fraude dans les paiement mobiles est identique à celle dans les paiements par carte en % (0,02%) selon les chiffres officiels qui sont souvent faux (voir  Fraude à la carte bancaire: les faux chiffres et lacunes des banques ).

Pourquoi les banques poussent au paiement mobile maintenant ?

Après avoir freiné les possibilités de paiement mobile, les banques le mettent en avant. D’une part, ceci leur permet de continuer à baisser le nombre de chèques et d’argent liquide, dont elles ne veulent plus. D’autre part, les banques classiques pensent ainsi empêcher les gens d’aller vers les neo-banques (car quelle différence au final une fois qu’on paie par mobile).

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer