Samsung Pay

samsung payVoulant rattraper son retard sur la technologie de paiement sans contact, Samsung propose aujourd’hui à ses utilisateurs français sa propre solution de paiement. Sobrement baptisée Samsung Pay, cette solution est similaire à Apple Pay et Google Pay, à la seule différence qu’elle s’adresse uniquement aux détenteurs de smartphones Samsung. D’une manière générale, Samsung Pay vous permet de payer des biens et des services en rapprochant votre smartphone près d’un terminal de paiement sans contact, ou encore en autorisant un paiement en ligne.

Samsung Pay : prérequis

La plateforme Samsung Pay est intégrée aux appareils Samsung Galaxy, la gamme qui rassemble les smartphones et objets connectés de la firme coréenne. Pour utiliser Samsung Pay, vous devez télécharger et installer l’application Samsung Pay sur votre appareil, enregistrer des cartes et des comptes bancaires pour que le service puisse se lier directement à ces sources lors de vos paiements.

Il faut savoir que Samsung Pay est compatible uniquement avec les appareils Samsung Galaxy de dernière génération :

  • Série A : Galaxy A9, Galaxy A8, Galaxy A7, Galaxy A6/A6+, Galaxy A5 (2017), Galaxy A40, Galaxy A50 et Galaxy A70.
  • Série S : Galaxy S10e/S10/S10+, Galaxy S9/s9+, Galaxy S8/S8+, Galaxy S7/s7 Edge.
  • Série Note : Galaxy Note 9 ou Note 8.

Notons que certains objets connectés estampillés Samsung embarquent déjà le service :

  • Galaxy Watch Active 2
  • Galaxy Watch Active
  • Galaxy Watch
  • Galaxy Watch 4G
  • Gear S3
  • Gear Sport

Samsung Pay : comment ça marche ?

Lorsque vous utilisez un téléphone : en glissant votre doigt vers le haut, l’application Samsung Pay se lance automatiquement et votre carte par défaut apparaît sur l’écran. Vous recevez alors une notification pour authentifier le paiement à l’aide de votre empreinte digitale ou par le biais du déverrouillage facial. Si vous avez besoin d’utiliser une autre carte, un simple balayage à gauche ou à droite fera apparaître les autres cartes stockées dans votre téléphone.

Une fois le paiement autorisé, le téléphone vous demande de le connecter au lecteur de paiement sans contact, généralement compatible avec la technologie NFC (Near-Field Communication).

Samsung Pay : bien plus que de la NFC ?

Samsung Pay propose bien plus que la technologie NFC dans certains pays, comme les États-Unis. Dans ces régions, le géant coréen propose une technologie de portefeuille mobile baptisée MST (Magnetic Secure Transmission), qu’il a acquise lors de l’achat de la startup LoopPay.

La technologie MST vous permet d’effectuer un paiement sans contact avec des terminaux qui ne comportent pas de lecteurs NFC (principalement en dehors de la France), ce qui vous permet d’acheter chez beaucoup plus de commerçants à l’étranger.

Le processus de paiement MST fonctionne comme suit : l’application LoopPay gère et stocke de manière sécurisée toutes vos cartes de paiement (incluant donc les cartes de débit, de fidélité et les cartes-cadeaux) sur un appareil mobile. En parallèle, le service LoopPay traite votre paiement à la caisse comme si vous aviez glissé votre carte comme d’habitude. Bien entendu, vous ne risquez pas de payer deux fois, car le smartphone donnera la priorité à un signal NFC s’il en trouve un, tandis que la MST est passive et ne sera utilisée que si le téléphone ne trouve aucun autre signal de paiement sans contact.

Samsung Pay : plafond de paiement et sécurité du service

Le plafond de paiement est fixé par la banque ou l’émetteur de votre carte, et non par Samsung. Cette limite diffère donc d’un établissement à l’autre.

Par ailleurs, tout comme Apple Pay, Samsung Pay utilise la technologie de « tokenisation ». Les paiements sont sécurisés grâce à la création d’un jeton qui remplace les détails de votre carte. Ce jeton est lui-même stocké dans une puce sécurisée sur votre appareil et lorsqu’un paiement est initié, le jeton est transmis au commerçant. Le détaillant n’a donc jamais accès directement aux détails de votre carte. En outre, Samsung Pay propose à ARM TrustZone de mieux protéger les informations transactionnelles contre les attaques.

Outre la « tokenisation », Samsung a mis en place différentes solutions pour assurer à ses clients le maximum de sécurité. Ainsi, dans une certaine mesure, chaque transaction est protégée par le système anti-fraude de l’émetteur de la carte (ou celui de la banque), ainsi que par l’authentification par PIN, empreinte digitale ou scan facial.

Les banques qui prennent en charge Samsung Pay

Samsung Pay a été lancé en France en 2018, et jusqu’ici, peu de banques le proposent en France :

  • Banque BCP
  • Banque de Savoie
  • Banque Populaire
  • Boursorama Banque
  • Caisse d’Epargne
  • Caisse Agricole
  • Fortuneo Banque

D’autres services de paiement intègrent également la solution du géant coréen :

  • Lydia
  • Edenred
  • Visa
  • Maestro
  • Mastercard
  • Max

Malgré son lent démarrage en France, Samsung rassure qu’il est tout à fait possible de payer avec Samsung Pay dans tous les commerces qui prennent en charge le paiement sans contact.

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer