Lydia, application de paiement

Depuis quelques années, les applications de paiement mobile fleurissent. Partout dans le monde, nombre de ces applications ont fait leur apparition et ont été adoptées par de plus en plus de personnes. Cet essor n’est pas bien difficile à comprendre. En effet, comparées aux moyens traditionnels de paiement, ces solutions se révèlent plus flexibles, plus sécurisées et surtout moins coûteuses. Elles sont par conséquent plus pratiques pour les usages quotidiens.

De plus, elles permettent aux Etats et aux banques de contrôler les flux financiers donc les gens tout en les taxant.

En France, les acteurs de la FinTech ne restent pas en marge de la dynamique. À l’instar d’autres pays, des startups françaises du secteur ont travaillé sur diverses applications avec leurs lots de nouveautés. Cet article concerne l’une d’entre elles, Lydia. Que vaut vraiment Lydia ? Comment fonctionne Lydia ?  Quels sont les avantages et les inconvénients de Lydia ?

Qu’est-ce que Lydia ?

Lydia est une application de paiement mobile créée par Lydia Solutions, une fintech française fondée en 2011. Initialement créée pour le partage d’addition entre copains, cette application a considérablement évolué au fil des ans pour devenir une solution complète de gestion de finances.

Aujourd’hui, grâce à Lydia, vous pouvez :

  • envoyer de l’argent à un contact ;
  • payer un marchand ;
  • diviser une dépense pour la payer à plusieurs ;
  • demander un remboursement ;
  • créer des cagnottes pour collecter de l’argent 
  • gérer vos comptes bancaires et c’est cette dernière fonctionnalité qui a vraiment lancé Lydia

Ces opérations rendues possibles par les créateurs expliquent le succès de l’application auprès de millions de Français. Le succès est tel que, l’an dernier, Lydia Solutions a réalisé une levée de fonds de 112 millions d’euros. Objectif : étendre Lydia à d’autres opérations bancaires pour devenir une « super app » à l’image des géants chinois WeChat et Alipay, ou encore de Square Cash et Venmo aux États-Unis.

Comment fonctionne Lydia ?

Le fonctionnement de Lydia est bien simple. Pour profiter de cette application, il vous faudra l’installer sur votre smartphone. Elle est disponible aussi bien pour Android que pour iOS.

Lydia bénéficie de la directive de Bruxelles qui a libéralisé l’échange de données entre les banques et des opérateurs marketing, permettant à ceux-ci de proposer des interfaces pour avoir accès aux autres comptes bancaires.

Après installation de l’application, l’étape suivante est la création d’un compte courant Lydia à l’aide de votre numéro de téléphone. Doté d’un IBAN français, ce compte vous permettra de faire facilement des transferts entre vos banques traditionnelles et Lydia. Une fois votre compte créé, vous êtes prêt(e) à utiliser votre application.

Recharger votre compte

Pour commencer à utiliser votre compte Lydia, vous avez besoin de le recharger. Le rechargement peut se faire à partir de votre banque traditionnelle (Caisse d’épargne, Crédit Agricole, Boursorama Banque, BNP Paribas Crédit Mutuel…) ou d’une carte bancaire (Visa, MasterCard…).

Lydia vous permet d’ajouter plusieurs comptes et cartes. Une fois que vous l’avez fait, vous êtes en mesure de faire des transferts simplement par un mouvement de cliquer-glisser depuis le moyen ajouté vers votre compte Lydia. Inversement, les retraits depuis Lydia vers vos comptes se font de la même manière.

Envoyer de l’argent à un proche / faire un don à une association avec Lydia

Pour transférer de l’argent à un proche, ce dernier doit également avoir un compte Lydia. Comme dans le cas précédent, ce transfert se fait aussi simplement. Il suffit de faire un cliquer-glisser de votre solde Lydia vers le contact à qui vous souhaitez faire le transfert ; de renseigner le montant à transférer ; la raison de votre transfert et de confirmer.

Notons que ce transfert n’est possible que si le bénéficiaire dispose lui aussi d’un compte Lydia. Il reçoit immédiatement le transfert sur son application après confirmation.

Le processus est quasiment le même pour faire des dons à une association.

Payer un commerçant avec Lydia

Sur l’application, il existe un onglet Marché recensant les marchands acceptant le paiement par Lydia avec leurs localisations. En vous rendant chez un de ces marchands donc, vous aurez la possibilité de payer vos achats à l’aide de votre application.

Le paiement dans ce cas peut se faire par QR code ou sans contact (grâce à la technologie NFC). Pour la première option, il suffit de générer le QR code avec son application Lydia, de passer ce code au marchand. Le paiement est automatiquement effectué dès le scannage du code par ce dernier.

Le paiement sans contact, quant à lui, se fait en posant simplement le téléphone sur le terminal carte du marchand. L’option de paiement doit être préalablement activée dans l’application.

Régler une dépense à plusieurs / demander un remboursement avec Lydia

Lydia vous permet également de régler des dépenses à plusieurs avec vos proches ou amis. Le principe est simple : vous réglez les dépenses en questions dans sa totalité et vous demandez des remboursements à vos proches.

La demande se fait très facilement. Il suffit de

  • consulter la liste de vos dépenses ;
  • cliquer sur la dépense à partager ;
  • choisir « Partager l’addition » ;
  • sélectionner les personnes avec lesquelles vous souhaitez partager la dépense
  • renseigner les montants à récupérer ;
  • récupérer de l’argent.

Les personnes recevront immédiatement une demande de remboursement qu’ils pourront satisfaire. La possibilité vous est donnée de les relancer au cas où ils ne réagissent pas.

Faire une cagnotte avec Lydia

Avec Lydia, vous pouvez aussi créer une cagnotte à laquelle vous pourrez faire participer d’autres utilisateurs Lydia. Il vous suffit simplement de créer la cagnotte, d’ajouter les membres et vous pourrez collecter les fonds que vous désirez suivant la période que vous désirez.

Les avantages et inconvénients de Lydia

Lydia permet à ses utilisateurs de profiter de nombreux avantages. Nous pouvons citer :

  • une facilité d’utilisation : Il s’agit là de l’une des forces de Lydia. Elle présente une interface simple, intuitive, facile à utiliser. Nul besoin de lire une documentation. Lydia ne présente que l’essentiel et permet à n’importe quel utilisateur de smartphones de se familiariser très facilement avec son interface.
  • la rapidité : en dehors de quelques opérations qui parfois peuvent prendre quelque temps (les virements de Lydia vers les banques traditionnelles par exemple), la plupart des opérations de Lydia sont instantanées. Que ce soit pour les paiements, les remboursements, les transferts vers les amis… l’opération réussit immédiatement et vous remarquez les changements sur votre téléphone. Nul besoin donc d’attendre plusieurs jours de traitements.
  • la sécurité : pour toutes opérations bancaires, la sécurité est importante. Et ça, Lydia Solutions l’a bien compris. La fintech a en effet mis en place tous les outils devant garantir à ses clients une totale sécurité. Avant toute utilisation de l’application, vous devez entrer un code PIN confidentiel prouvant qu’il s’agit bien de vous. Par ailleurs, vos transactions sont cryptées en ligne pour éviter toute interception par des pirates en ligne.
  • la compatibilité: Lydia est compatible avec Apple Pay, Samsung Pay, Google Pay et plein d’autres solutions
  • l’absence de commission sur les paiements : contrairement à d’autres solutions déduisant des commissions sur les différents paiements, Lydia ne perçoit aucune commission sur les paiements que vous effectuez. Lorsque vous réglez un achat chez un marchand, c’est chez ce dernier que la fintech perçoit des commissions. Tel n’est pas le cas pour d’autres solutions de paiement mobile.

En ce qui concerne les inconvénients, le premier est la limitation du nombre de marchands acceptant Lydia comme moyen de paiement. Bien qu’ils soient assez nombreux, la quasi-totalité de ces marchands est dans les grandes villes. Cela peut donc vous être difficile, voire impossible, si vous vivez dans certains milieux non urbains. Toutefois, Lydia propose des cartes auxquelles vous pourrez souscrire pour réaliser vos paiements si l’application n’est pas directement acceptée par votre marchand.

Mais surtout, Lydia est cher (voir les tarifs ci-après). Par rapport à ses concurrents et surtout aux applications des banques et néo-banques, Lydia coûte cher.

Les cartes Lydia

En plus de l’application, Lydia Solutions propose des cartes utilisables pour des transactions, en lieu et place de l’application elle-même. Autrement dit, au lieu de payer directement avec votre smartphone, vous pouvez souscrire à une carte que vous utiliserez.

Contrairement à l’application qui n’est pas encore acceptée par tous les marchands, les cartes elles peuvent être utilisées pour des paiements partout où les cartes sont en général acceptées. Il s’agit en effet de cartes Visa  qui se lient à votre application et qui vous permettent de payer et de faire des retraits dans les distributeurs, même à l’étranger. Elles existent en deux couleurs : bleue et noire.

La noire présente tous les avantages de la bleue en plus de quelques avantages exclusifs. En fonction de votre abonnement, la carte adéquate vous est envoyée.

Les cartes présentent l’avantage d’être offlines. Elles peuvent vous permettre de faire des transactions chez des marchands jusqu’à 20 € en l’absence d’internet. Cette caractéristique fait d’elles des cartes passe-partout. Vous pouvez les utiliser partout où vous êtes, même dans les parkings sous-terrain ou pour prendre un ticket de péages.

Tarifs Lydia

LydiaLydia BleuLydia Noir
Abonnement mensuel0 €4,90 €*7,90 €
Carte plastique Lydia5 €Offerte (puis 5 €)Offerte (puis 9 €)

Autres frais auxquels il faut faire attention:

2,9% de commission, quel que soit l’abonnement de l’utilisateur, sur les fonds collectés via le service Cagnotte.me ;
30 € de frais de dossier, par transaction sur Carte Lydia contestée, au-delà de 10 oppositions sur 12 mois ;
20 € de frais de dossier, par gestion d’impayé sur carte bancaire ou par virement bancaire rejeté ;
99 € de frais de gestion en cas d’utilisation irrégulière des Services Lydia, en contradiction avec les CGU ;
99 € de frais par saisie d’huissier (dans la limite des soldes disponibles sur tous les comptes de paiements détenus par l’utilisateur) ;
10 % du montant saisi sur le compte de paiement (et 100€ maximum) par avis à tiers détenteur ;
30 € de frais, maximum par an, en cas d’inactivité pendant 12 mois consécutifs (dans la limite des soldes disponibles sur tous les comptes de paiements détenus par l’utilisateur) (cf. article 6 des CGU) ;

Limites et plafonds de Lydia

LydiaLydia BleuLydia Noir
Nombre de transactions / mois (1)20IllimitéIllimité
facturé 1% au delà
Nombre de retraits au distributeur / mois135
facturé 1% au delà
Somme des retraits au distributeur / mois300 €500 €1 000 €
facturé 1% au delà
Somme des transactions sortantes / mois (1)1 000 €5 000 €N/A
facturé 1% au délà
Nombre de cartes plastiques Lydia (3)112
Nombre de cartes Internet / mois (2)3 créations et 1 active20 créations et 5 actives20 créations et 10 actives
facturé 0.5€ par création au delà
Nombre de cartes bancaires enregistrées sur Lydia (hors cartes Lydia)2210
Nombre de cartes bancaires professionnelles enregistrées sur Lydia002
Nombre et somme des rechargements de compte par carte / mois3, pour un total de 200 €
facturé 1% au delà.
Nb de changements de sources possibles155
facturé 1% au delà.
A propos de Lydia, application de paiement

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer