Les questions trop personnelles que vous pose HSBC

L’ « obligation » de connaissance des clients par les banques existe depuis longtemps et a été renforcée en 2017 par une directive européenne qui a élargi le champ de surveillance des banques. Tous les mouvements inhabituels sont surveillés, même s’ils sont inférieurs à 150000 euros (l’ancien seuil d’ »alerte »).

La banque doit connaître l’identité exacte de la personne et avoir des justificatifs concernant son identité et son domicile. Elle doit également avoir tout un tas d’informations pour « conseiller » son client. Elle établit donc son « profil ». .. et en profite pour utiliser ces informations afin de cibler les clients au niveau « marketing » et « communication ». VOUS N’AVEZ aucune obligation de répondre aux questionnaires d’inquisition que vous envoie la banque (surtout quand elle vous redemande votre date de naissance, qui ne peut pas avoir changé).

Confrontées à la facilité de changer de banque et aux tarifs avantageux que proposent certaines banques comme Boursorama (carte gratuite, crédit à un taux défiant actuellement toute concurrence, etc..) les banques traditionnelles essaient de retenir leurs clients en les profilant afin de leur vendre les produits les plus adaptés (en théorie car en pratique ces produits sont toujours nuls).

Dans ce domaine HSBC fait fort en envoyant à ses clients un questionnaire digne du KGB. Peut-être pour arriver à refaire vivre le CCF puisqu’HSBC France a priori va redevenir le CCF depuis qu’ils ont payé pour se débarrasser de la filiale française, trop nulle :-))

Jugez-en par vous-même, le profiling et l’enquêtes d’HSBC sont plus qu’insidieuses:

HSBC-Budget-et-patrimoine-Enquete-profiling

On peut voir dans ce questionnaire d’HSBC que TOUT y passe. Les informations à fournir sur la profession, la situation familiales sont dignes d’un interrogatoire de police ou d’une convocations chez un juge.

Les revenus et les charges doivent être détaillées avec même la manière dont on finance ou on a financé les biens qu’on loue ?!?

Résidence locative n° 1 :                                                              Résidence locative n° 2 :

   – Localisation :                                                                            – Localisation :   

   – Date et prix d’acquisition :                                                       – Date et prix d’acquisition :

   – Mode de financement :                                                            – Mode de financement :  

   – Estimation actuelle :                                                                 – Estimation actuelle :

                                                          (À dupliquer eu égard au nombre de propriété)

HSBC demande aussi le descriptif et évaluation des avoirs monétaires et financiers, tous établissements/banques confondus .

Evidemment, vous n’êtes pas obligé de répondre mais pour éviter de vous faire fermer votre compte (si vous tenez à avoir un compte chez HSBC ce qui est un peu étrange au vu de leurs tarifs et du bazar pour avoir accès au compte voir Comment se connecter à son compte HSBC sans le HSBC Secure Key ), le mieux est de noyer le poisson. L’astuce est de faire comme si votre conjoint ou conjointe s’occupait de tout et que vous, ne comprenez rien.

Face à l’oppression et à l’inquisition, politique ou bancaire, l’attitude gagnante est de faire le pauvre imbécile… 🙂

A propos de Les questions trop personnelles que vous pose HSBC

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer