Les nouvelles aides à la rénovation

En 2024, les “aides” à la rénovation ou adaptation des logements changent.

Voici ce qu’il faut savoir/comprendre à propos des aides NATIONALES (Il existe aussi des aides locales ) sauf pour les CEE (certificats d’économie d’énergie, voir plus bas).

Le système classe les personnes en 4 catégories:

– TMO: revenus très modestes

– MO: revenus modestes

– INT: revenus intermédiaires

– SUP: revenus supérieurs

(Autres acronymes à connaître: PO  Propriétaires occupants  PB; propriétaires bailleurs)

Les plafonds sont déterminés selon qu’on est en Ile de France ou pas (ce n’est pas l’adresse du bien qui compte mais celle de la personne ) -> https://www.isolation-et-chauffage.com/montants-des-plafonds-de-ressources-pour-les-aides-a-la-renovation-en-2024/

Au 1er janvier 2024, pour avoir droit à Maprimerenov’ : 

  • Les propriétaires doivent être TMO, MO ou INT
  • Un DPE ou un audit énergétique doit être réalisé avant les travaux.
  • Le logement rénové doit être utilisé comme résidence principale en Métropole et construit depuis plus de 15 ans (sauf exception dans le cadre du remplacement d’une chaudière fioul, pour lequel un logement de plus de 2 ans est éligible).

Au 1er juillet 2024 : 

  • Le logement ne devra pas être une passoire thermique classée F ou G selon le DPE. Si tel est le cas, le logement sera redirigé obligatoirement vers MaPrimeRénov’ Parcours accompagné. 

3 types d’aides nationales:

Maprimerenov’ (pour la rénovation énergétique) (A noter aussi l’invention de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné pour les travaux de rénovation globale permettant un gain de 2 classes énergétiques minimum. MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est ouverte à tous les ménages sans conditions de ressources et remplace MaPrimeRénov’ Sérénité).

Maprimeadapt’ (pour l’adaptation des logements aux personnes handicapées)

Ma prime logement décent (pour les logements insalubres et il y a une grille pour déterminer l’insalubrité)

Tout est indiqué dans le document qui suit:

Panorama-des-aides-2024


En ce qui concerne les CEE, les certificats d’économie d’énergie que “fournissent” les sociétés qui “polluent” (Total, Leclerc, Carrefour, etc..) , mieux vaut passer par un courtier plutôt que d’aller chercher directement chez chacune.

ATTENTION: les délais d’obtention des aides sont longs, avec pas mal de vérification notamment pour les CEE (une fois que le dossier est complet, accepté, il y a un délai de 2 à 5 mois pour recevoir l’argent avec une possible vérification de la réalité des travaux) . Pour éviter ceci, quelques artisans RGE AVANCENT le montant des aides en réduisant leur facture (qui souvent est survalorisée en grande partie à cause de ça). Ca évite l’attente des aides mais d’un autre côté, on y perd un % donc vérifiez bien les aides auxquelles vous avez droit et demandez les détails de calcul de l’artisan pour vérifier qu’il ne se gave pas trop.

Aides locales: certaines communes proposent même des exemptions de taxe foncière mais la liste est impossible à avoir donc il faut demander. Les autres aides locales sont à chercher également soi-même .. localement …

Bon courage à celles et ceux qui y croient 😉 .. car au final, il n’y a quasiment aucun intérêt financier à rénover un bien immobilier pour le louer: le remboursement du coût des travaux par les loyers ne se fait qu’en une dizaine d’années et à condition d’avoir eu des locataires “normaux” qui n’abîment pas le bien.

Par ailleurs, il y a fort à parier qu’en 2027, le nouveau pouvoir reviendra sur ces mesures qui n’ont aucun effet sur les problèmes écologiques car TOUTES les expériences et études montrent que quand les logements sont mieux isolés, les gens qui y vivent montent la température :-)))

author avatar
Crédit et Banque
A propos de Les nouvelles aides à la rénovation

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.