Les frais de l’assurance-vie

L’assurance-vie est le placement préféré des Français avec + de 2000 milliards d’euros.

Bien entendu, assureurs, intermédiaires, banques, etc.. se gavent sur ce pactole avec les frais.

Bien cachés dans une structure complexe pour ne pas être très compréhensibles, les frais peut être réduits et donner de sacrées économies si on s’y intéresse un peu.

Voici quels sont les différents frais de l’assurance-vie et comment on peut les économiser.

Frais sur versements

Les frais sur versements sont en général de 2% en moyenne sur les contrats (sauf pour les contrats d’assurance-vie distribués sur internet où ils sont nuls).

Concrètement, les frais sur versements peuvent tuer le gain de l’assurance-vie, surtout si vous êtes en fonds en euros.

Ceci dit, les frais sur versements sont négociables, notamment si vous faites un gros versement, ou si vous cédez aux incitations de versements sur des supports en unités de comptes.

Frais de gestion

Les frais de gestion sont coûteux à la longue tels des rongeurs de bénéfices. Leur montant varie de 0,4% à 1,4% et donc au bout de quelques années, ça fait une sacrée somme. Les unités de compte déclenchent les frais de gestion les plus élevés à cause des taxes sur les transactions boursières. Si vous passez en gestion pilotée, c’est encore + cher avec 0,2%-0,4% en + !

Ces frais sont supposés servir à la gestion de l’assureur sur toute la durée du contrat. Bien évidemment, il est impossible de négocier car l’assureur prétend toujours avoir une marge faible et incompressible du fait des salaires, des obligations de conformité, des garanties, etc..

Ceci dit, en faisant jouer la concurrence, donc en regardant les notices de chaque contrat, on arrive à baisser les frais de gestion.

Là aussi, les moins chers sont les contrat internet.

Frais courants

Les frais courants sont les plus cachés des frais car ils sont directement perçus sur la valeur liquidative des UC pour rémunérer la société de gestion qui pilote les fonds du contrat.

La performance des fonds est indiquée NETTE de frais courants donc ceux-ci sont inconnus. Néanmoins, via les documents d’informations remis lors de la souscription, on sait qu’ils représentent entre 0,9% et 3,2% avec une moyenne à 2%.

Pour payer – cher, il faut privilégier les supports “Clean Share” (qui ne font pas de rétrocession à l’assureur) ou via les ETF.

Frais d’arbitrage

Les fais d’arbitrage sont eux quasiment nuls car peu de contrats facturent des frais d’arbitrage. Ceci dit, vérifiez bien que vous ne vous faites pas voler là aussi.

QUI touche les frais des contrats d’assurance-vie ?

3 acteurs interviennent dans les contrats d’assurance-vie: les assureurs, les distributeurs et les sociétés de gestion.

Les assureurs encaissent 15% des frais courants (50 à 70% des frais de gestion et 50% des frais d’arbitrage)

Les distributeurs encaissent 35% des frais courants (30 à 50% des frais de gestion et 50% des frais d’arbitrage et 100% des frais de versement).

Les sociétés de gestion encaissent 50% des frais courants.

3 commentaires sur Les frais de l’assurance-vie

  1. Toda 18 avril 2023
    • Crédit et Banque 18 avril 2023
  2. Toda 18 avril 2023
A propos de Les frais de l’assurance-vie

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* */

Les cookies permettent de personnaliser les ads et d'analyser notre trafic Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer