Taux des crédit d’impôts pour chauffage, isolation, chaudière, énergie solaire

L’ amélioration de l’ habitat, de son isolation, de son chauffage, de la production d’électricité donne droit à des crédits d’impôts .

Les plafonds des dépenses pour obtenir un crédit d’impôt sont de :
–  8000 € pour une personne seule
–  16000 € pour un couple soumis à une imposition commune
.. avec une majoration de 400 € par personne à charge.
Ces plafonds correspondent aux dépenses effectuées au cours d’une période de 5 années consécutives comprises entre le 1/01/2005 et le 31/122012.

Les taux de crédits d’impôts retenus pour 2010 sont:

25 % et 40 % de crédit d’impôt pour le remplacement d’un système existant pour les chaudières à granulés de bois

15 % de crédit d’impôt uniquement si le logement a plus de 2 ans pour les chaudières à condensation, individuelles ou collectives, utilisées pour le chauffage ou la production d’eau chaude

25 % de crédit d’impôt pour les matériaux d’isolation thermique et coût de la main d’oeuvre pour les parois opaques

15 % de crédit d’impôt pour les matériaux d’isolation des parois vitrées

25 % de crédit d’impôt pour les appareils de régulation et de programmation des équipements de chauffage

50 % de crédit d’impôt pour les équipements de production d’énergie utilisant l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique

50 % de crédit d’impôt pour les système solaire de chauffage ou de production d’eau chaude (les éléments doivent avoir été intégrés par le vendeur ou le constructeur)

25 % et 40 % de crédit d’impôt pour le remplacement d’un système de chauffage bois ou biomasse existant pour les appareils de chauffage au bois ou biomasse:

25 % de crédit d’impôt pour les pompes à chaleur air / eau pour production de chaleur (les éléments doivent avoir été intégrés par le vendeur ou le constructeur)

40 % de crédit d’impôt pour les pompes à chaleur à capteur enterrés pour production de chaleur (pose de l’échangeur de chaleur souterrain inclus, les éléments doivent avoir été intégrés par le vendeur ou le constructeur)

40 % de crédit d’impôt pour les pompes à chaleur thermodynamiques pour production d’eau chaude sanitaire (hors air/air)

25 % de crédit d’impôt pour les équipements de raccordement à certains réseaux de chaleur

50 % de crédit d’impôt pour les frais engagés pour la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique, en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire:

40 % de crédit d’impôt sur les 7 premières annuités pour les  intérêts d’emprunt pour l’acquisition d’une résidence principale neuve dont la performance énergétique correspond à la norme « Bâtiment Basse Consommation du label Haute Performance Energétique » (BBC 2005); pour un bâtiment classique, le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt est de 40 % la première année, puis 20 % les 4 années suivantes

le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt est de 30% la première année et 15% les 4 suivantes pour les intérêts d’emprunt pour l’acquisition d’une résidence principale neuve dont la performance énergétique ne correspond à la norme « BBC 2005

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer