Pas d’impôt sur l’argent reçu via le fonds de solidarité

Le fonds de solidarité mis en place lors de la crise sanitaire a permis à de nombreux indépendants et petites sociétés de toucher jusqu’à 1500 euros par mois (voir Comment toucher les 1500 euros du fonds de solidarité pour les entrepreneurs, micro-entrepreneurs, professions libérales et indépendants ? ).

De plus, depuis qu’un décret paru le 24 juin l’a certifié, on sait que les sommes reçues seront exonérées d’impôts !

Ce décret garantit que les professionnels qui ont eu accès au fonds de solidarité n’auront ni impôt sur les sociétés, ni impôt sur le revenu, ni contributions et cotisations sociales à verser sur l’argent reçu.

Ce décret confirme l’article 1 de la loi de finances rectificative 2, voté le 25 avril, qui validait déjà ce principe de double exonération fiscale et sociale.

Ce dispositif de fonds de solidarité a du aussi passer sous les fourches caudines de Bruxelles qui a en fin de compte décidé de fermer un peu les yeux sur le dispositif, pas vraiment orthodoxe.

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer