Notice IFI 2018

L’IFI ou Impôt sur la Fortune Immobilière se paie si on a un patrimoine immobilier net taxable supérieur à 1300 000€.

Voyons tous les détails de cet impôt.

L’IFI doit être déclaré en même temps que les revenus.
Si vous déclarez vos revenus en ligne, vous devez également  déclarer votre patrimoine immobilier. Vous bénéficiez en ligne des services en ligne permettant notamment d’estimer votre IFI.

 Qui doit déclarer l’IFI ?

Réponse: les personnes physiques domiciliées en France (pour les biens immobiliers situes en France et à l’étranger) ou hors de France (pour les biens immobiliers situes en France) et propriétaires au 1 er janvier 2018 d’un patrimoine immobilier net taxable d’une valeur supérieure à 300000€ . 

Chaque  foyer  fait  une  seule  déclaration  pour  l’ensemble  des  biens  et  droits  immobiliers  appartenant  à  ses  membres.

Par  foyer  fiscal (qui dans tous les cas inclue les enfants  mineurs  dont  le(s)  redevable(s)  a(ont) l’administration  légale  des  biens),  on peut avoir:

  • une personne  seule  :  célibataire,  veuve,  divorcée,  séparée;
  • des époux(ses)  vivant  sous  le  même  toit  (quel que  soit  le  régime  matrimonial);
  • des partenaires  lie(e)s  par  un  pacte  civil  de solidarité  (Pacs);
  • un couple  en  situation  de  concubinage

Sont  imposés  distinctement:

  • les époux(ses)  séparé(e)s  de  biens  et  ne  vivant pas  sous  le  même  toit;
  • les époux(ses)  en  instance  de  séparation  de corps  ou  de  divorce  et  autorise(e)s  a  avoir  des résidences  séparées.

On est considéré comme ayant un domicile fiscal en France (Metropole et DOM), quelle que soit sa nationalité, si:
• on a en France son foyer ou le lieu de son séjour principal
• on exerce en France une activité professionnelle, salariée ou non, autre qu’à titre accessoire
• on a en France le centre de ses intérêts économiques
• on est agent de l’Etat à l’étranger, sans être soumis dans ce pays a un impôt personnel sur l’ensemble de ses revenus.

Quels biens sont imposables ?

Sont imposables l’ensemble des biens immobiliers détenus directement et indirectement par le redevable, son conjoint, son partenaire lié par un Pacs ou son concubin, et leurs enfants mineurs lorsque les personnes imposables ont l’administration légale de leurs biens.

Comment faire une déclaration d’IFI ?

Cas général.

Déclarez votre IFI en ligne avec vos revenus ou adressez votre déclaration d’IFI et ses annexes (n02042-IFI) avec votre déclaration de revenus n°2042 au service des impôts des particuliers indiqué page 1 de votre déclaration de revenus préremplie, même si vous avez changé d’adresse.
N’oubliez pas de cocher la case OIF de la première page de la déclaration de revenus n°2042.

 

• Si vous êtes résident monégasque
Que vous soyez ou non domicilie fiscalement en France, vous devez déclarer en ligne ou adresser votre déclaration au:
Service des impôts des particuliers de Menton 7, bld Victor Hugo • 06 507 MENTON Cedex

• Si votre domicile est situé hors de France
Vous devez déclarer en ligne ou adresser votre déclaration au service des impôts des particuliers non-residents:
10, rue du Centre – TSA 10 010 93 465 NOISY-LE-GRAND Cedex

• Si votre situation de famine a changé , pour l’IFI, la situation à prendre en compte est celle existant au ler janvier de l’année de déclaration.

– Vous vous êtes mariés(es) (ou vous avez conclu un Pacs) en 2017: le patrimoine immobilier net taxable à déclarer est celui du couple, même si vous avez opté pour l’imposition distincte de vos revenus

–  vous  avez  divorcé  (ou  rompu  votre  Pacs)  : vous  devez  chacun  déclarer  séparément  votre  patrimoine  immobilier  net  taxable  personnel  (si  celui-ci est  supérieur  à  1  300  000C);

-votre  conjoint  est  décédé  en  2017:  vous  déclarez votre  patrimoine  immobilier  net  taxable  évalué  à  la date  du  1er  janvier  de l’année où vous déclarez.

• Vous avez des enfants mineurs dont vous avez l’administration légale des biens
Précisez dans le cadre “Identification des enfants mineurs” de la première page de la déclaration n°2042-IFI l’identité des enfants mineurs dont vous-même ou votre conjoint(e), partenaire ou concubin(e) êtes l’administrateur légal.

• Vous ne déposez pas de déclaration de revenus (vous ne résidez pas en France ou vous êtes majeur rattache au foyer fiscal de vos parents) ?

Vous avez reçu une déclaration allégée sans revenu n°2042-IFI-COV avec une déclaration d’IFI n°2042-IFI que vous devez déposer: n’oubliez pas de cocher la case 96N sur votre déclaration d’IFI pour indiquer que vous ne souscrivez pas de déclaration de revenus.

Complétez votre déclaration n°2042-IFI-COV:
– dans tous les cas vous devez indiquer votre situation de famille: cochez la case correspondante;
– si vous avez déménagé au cours de l’année , indiquez la date du déménagement et l’adresse exacte au 1″ janvier à la rubrique «Vous avez change d’adresse en …>>;
– si vous avez change d’adresse après le 1er janvier de l’année où vous faites la déclaration, indiquez la date du déménagement et votre adresse actuelle à la rubrique «Vous avez change d’adresse en xxx”.
– si votre état civil s’est modifié par rapport aux données préremplies sur la déclaration: vous pouvez rectifier votre nom d’usage dans la rubrique dédiée de votre déclaration (sans reporter votre prénom);
– si votre situation de famille a changé (mariage, Pacs, divorce, rupture du Pacs, séparation, décès ), cochez dans le cadre «Situation du foyer
fiscal >> la case correspondant à votre situation de famille au 1er janvier de l’année écoulée et indiquez la date du changement. Si vous le connaissez, inscrivez le numéro fiscal de votre conjoint en cas de mariage ou de Pacs.

Si vous n’avez pas reçu de déclaration d’IFI et que votre patrimoine immobilier net taxable est supérieur a 1 300 000C, vous devez déposer une déclaration n°2042-IFI-COV et une déclaration n°2042-1F1.
Ces formulaires sont disponibles en ligne sur impots-gouv.fr ou auprès de votre centre des finances publiques.

Sur la déclaration n°2042-IFI-COV, vous devez remplir les cadres états civils, adresse et situation de famille. N’oubliez pas de cocher la
case 9GN sur votre déclaration d’IFI pour indiquer que vous ne souscrivez pas de déclaration de revenus.

Biens immobiliers exonérés d’IFI

Sur votre déclaration d’IFI n°2042-IFI, case 9GI, indiquez la valeur globale de vos biens immobiliers exonérés.

1- Sont exonérés les biens et droits immobiliers nécessaires à l’exercice à titre principal, sous la forme individuelle, d’une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale.

11. Les biens ou droits immobiliers doivent être utilisés dans le cadre d’une profession industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale. L’activité concernée doit correspondre à l’exercice effectif d’une véritable profession (exercice, à titre habituel et constant, d’une activité de nature à procurer à celui qui l’exerce le moyen de satisfaire aux besoins de l’existence).
12. Cette activité doit être exercée par le propriétaire des biens ou droits immobiliers ou son conjoint, ou son partenaire de Pacs, ou son
concubin ou les enfants mineurs sous administration légale.

13. L’activité doit être la profession principale du redevable, c’est-a-dire qu’elle constitue l’essentiel de ses activités économiques.
14. Les biens ou droits immobiliers doivent être nécessaires à l’exercice de cette profession.

2- Sont exonérées, les parts ou actions représentatives de biens ou droits immobiliers, lorsque ces biens et droits immobiliers sont affectés à l’activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale d’une société de personne soumise a l’impôt sur le revenu ou d’une société soumise, de droit ou sur option, a l’impôt sur les sociétés, sous réserve du respect de certaines conditions tournant autour de l’exercice  d’une  activité  professionnelle à  titre  principal.

3- Sont exonérés d’IFI les biens ruraux si il y a bail à long terme

4- Sont exonérées les parts de Groupements Fonciers Agricoles (GFA) et de Groupements Agricoles Fonciers (GAF) non exploitants

 

–> Pour connaître les règles de l’IFI et de la nue-propriété et de l’usufruit

Valeur déclarée à l’IFI

La valeur déclarée pour l’ Impôt sur la Fortune Immobilière est déterminée sous la responsabilité du redevable.

Le site impots.gouv.fr fournit un outil d’estimation et des données foncières et immobilières de la DGFIP (service Patrim accessible depuis “rechercher des transactions immobilières” depuis votre espace personnel)

La valeur vénale réelle des biens immobiliers est considérée au 1er janvier 2018. II s’agit du prix auquel ils auraient pu être normalement vendus à cette date.
L’évaluation est faite:
• par comparaison (prix des transactions d’immeubles similaires). L’évaluation est faite « en bloc », par rapport à la superficie ou par rapport au nombre de pièces;
• par le revenu. Cette méthode est utilisée pour réévaluer des immeubles de rapport. Son utilisation est soumise à trois conditions:
— l’ensemble de l’immeuble est productif de revenus,
— ces revenus présentent un caractère normal eu égard au marche local,
— le taux de capitalisation retenu ressort nettement de l’analyse du marche locatif ;
• par réajustement d’une valeur antérieure.

ATTENTION !

La valeur du logement occupé comme résidence principale par son propriétaire a une valeur vénale réelle à déclarer, déduction faite d’un abattement de 30%.
En cas d’imposition commune si le foyer fiscal au sens de l’IFI a deux résidences, par exemple pour des raisons professionnelles, un
seul logement peut bénéficier de cet abattement;

• Les immeubles suivants, déjà imposables l’ISF, demeurent imposables a l’IFI:
– immeubles acquis neufs ou en état futur d’achèvement entre le ler juin 1993 et le 31 décembre 1994, achevés avant le ler juillet 1994
et affectés à ré-habitation principale pendant ou au minimum 5 ans depuis la date d’acquisition ou celle de l’achèvement si elle est postérieure;
– immeubles achevés avant le 31 décembre 1994 et acquis neufs entre le ler août 1995 et le 31 décembre 1995 à condition d’avoir été affectés-
comme habitation principale pendant une durée minimale de 2 ans 6 compter de l’acquisition;
– immeubles d’habitation et garages acquis sous le régime des droits d’enregistrement entre le 1er août 1995 et le 31 décembre 1996 à condition qu’ils aient été donnés en location pendant au moins 9 ans a une personne qui en a fait son habitation principale;

• Les biens ou droits immobiliers recueillis en vertu d’une clause insérée dans un contrat d’acquisition en commun selon laquelle la part du ou des premiers décédés reviendra aux survivants de telle sorte que le dernier vivant sera considéré comme seul propriétaire de la totalité des biens sont inclus dans le patrimoine immobilier de chacun des contractants au prorata des sommes investies par chacun des survivants dans le contrat;
– les biens ou droits immobiliers transférés dans un patrimoine fiduciaire ou ceux éventuellement acquis sont compris dans le patrimoine immobilier du redevable pour leur valeur vénale nette;

• Les biens ou droits immobiliers places dans un « trust » sont imposables dans le patrimoine du constituant ou d’un bénéficiaire réputé constituant. Compte tenu des règles de territorialité applicables et sous réserve des conventions internationales, sont taxés au titre de l’IFI :
– les biens places dans un trust dont le constituant est résident fiscal de France, quel que soit le lieu de situation de ces biens;
– les biens situes en France et places dans un trust dont le constituant n’est pas résident fiscal de France;
• Les droits afférents à un contrat de crédit-bail conclu dans les conditions du 2 de l’article L. 313-7 du code monétaire et financier sont compris dons le patrimoine immobilier du redevable directement ou indirectement, pour la valeur des actifs imposables qui font l’objet du
contrat sous déduction du montant des loyers et du montant de l’option d’achat restant à courir jusqu’à l’expiration du bail;

• Les droits afférents à un contrat de location-accession régi par la loi n° 84-595 du 12 juillet 1984 définissant la location-accession à la propriété immobilière sont également compris dons le patrimoine immobilier du redevable pour la voleur des actifs imposables qui font l’objet du contrat sous déduction des redevances et du montant de l’option d’achat restant a courir jusqu’au terme du délai prévu pour la levée d’option;
• La valeur de rachat des con trots d’assurance rachetables et des bons ou contrats de capitalisation exprimes en unités de compte visées au
deuxième alinea de l’article L. 131-1 du code des assurances est incluse dans le patrimoine du souscripteur, à hauteur de la fraction de leur
valeur représentative des unités de compte composée des actifs imposables appréciée sous certaines conditions.

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer