Comment la Blockchain va détruire les banques et les états

La blockchain fait peur aux banques, enthousiasme les altermondialistes, les révolutionnaires et les geeks et laisse indifférents les gens normaux.

La blockchain pourrait bien révolutionner le monde de la finance, du crédit et détruire le modèle traditionnel de banque.

Pourquoi ? C’est ce que nous allons voir en commençant par définir ce qu’est la Blockchain afin que vous sachiez exactement de quoi on parle quand on utilise ce mot, souvent à tort et à travers pour faire les malins ..

En résumé, la blockchain est comme un livre de compte public qui stocke une copie de chaque transaction effectuée.

Quand 2 personnes ou entités veulent faire une transaction, elles la font via la blockchain SANS passer par une autorité centrale (comme actuellement une banque).

Quand on parle de “transaction”, on ne parle pas seulement des transactions financières car la blockchain peut servir aussi à échanger des maisons, des promesses, bref à toute transaction au sens large du terme .. ce qui implique quelque part la fin du passage obligatoire par la monnaie..

L’organisation de la blockchain n’est pas centralisée car elle est hébergée sur des millions d’ordinateurs. Ces ordinateurs n’appartiennent pas à des entités géantes mais à tous les particuliers qui font partie de la “blockchain”.

Il n’y a pas d’intermédiaires, de passages obligés, d’autorités centrales.

TOUTES les transactions sont accessibles à TOUS donc vérifiables par TOUS mais l’identité de chacun des “acteurs” est protégée par la cryptographie et un système de clé publique et clé privée.

Il est donc impossible de la trafiquer, d’en prendre le contrôle, de la “diriger”.

 Concrètement, comment fonctionne la blockchain ?

Un schéma vaut mieux qu’un grand discours:

fonctionnement de la blockchain

ou en vidéo :

 

L’application la plus connue de la blockchain est le bitcoin, monnaie décentralisée dont la blockchain a servi de support.

L’absence d’intermédiaires ou de contrôles centralisés fait frémir les banques et toutes les organisations dont le contrôle et l’intermédiation est le coeur d’activité ou justifie l’existence. La CDC a même réuni la finance française à ce sujet.

Outre la finance, tous les intermédiaires, comme Leboncoin, Uber, AirbNB et autres pourraient disparaître quand un système comme la blockchain sera mis en place dans leurs business puisqu’il met en relation les gens directement.

Bien sûr, pour fonctionner, il faudra encore plus d’ordinateurs et d’énergie, ce qui posera forcément des problèmes très concrets que la technologie “hard” ne résoudra pas un une décennie, le temps qu’on juge nécessaire à la blockchain pour s’imposer comme système de communication transactionnel entre les gens..

 

Face à la menace, banques et états s’organisent et les plus rapides semblent être les rois de l’adaptation que sont les américains: http://www.lesechos.fr/24/10/2015/lesechos.fr/021428006273_wall-street-s-empare-de-la-technologie-du-bitcoin.htm
journal sur blockchain

Si le sujet de la blockchain (et celui du bitcoin) vous intéressent vraiment, devenez un expert en regardant la vidéo qui suit:

Laissez un commentaire ou posez une question