Ratio de solvabilité: définition

Le ratio de solvabilité indique, pour une banque, l’importance des fonds propres (capitaux + bénéfices) de la banque par rapport à ses encours, c’est- à dire les sommes qu’elle a engagées (prêts accordés, autres actifs). Ce ratio mesure donc la capacité d’une banque à faire face à ses obligations à long terme. La règlementation française impose un minimum de 4%.

Le ratio de solvabilité est en réalité un indicateur clé pour juger de la santé financière d’une banque. Imaginez-le comme le thermomètre de la robustesse financière d’une institution bancaire. 

Pour le calculer, on prend les fonds propres de la banque et on les divise par l’ensemble de ses engagements, c’est-à-dire tout ce qu’elle doit potentiellement rembourser. Le résultat est ensuite multiplié par 100 pour obtenir un pourcentage. Plus ce pourcentage est élevé, plus la banque est considérée comme solide financièrement.

Pourquoi le ratio de solvabilité est important ?

Eh bien, en cas de coup dur, comme une crise financière, ce ratio nous donne une idée de la marge de manœuvre de la banque. Un ratio élevé signifie que la banque est bien armée pour résister aux tempêtes économiques. À l’inverse, un ratio faible pourrait être un signal d’alarme, indiquant que la banque pourrait avoir du mal à tenir le coup en cas de crise.

author avatar
Crédit et Banque
A propos de Ratio de solvabilité: définition

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.