Prélèvement à la source: quel taux choisir ?

Avec la réforme du prélèvement à la source, vous allez devoir choisir un taux de prélèvement.

Comment choisir ?

Tout d’abord, si vous ne voulez pas vous embêter, choisissez le taux par défaut, le taux neutre. Vous paierez un peu plus ou un peu moins d’avance mais vous serez remboursé(e) ensuite (en septembre de l’année suivante) ou vous devrez payer le complément.

Votre employeur ne saura rien de vos revenus réels et par ailleurs, lui n’aura pas à se faire des noeuds au cerveau pour calculer les impôts (Si les employeurs sont malins, ils inciteront d’ailleurs tous les employés à choisir le taux par défaut comme ça le travail “gratuit” que veut leur faire faire l’Etat sera nul et charge au fisc de se débrouiller pour rectifier ensuite le trop perçu :-))

Qu’est-ce que le taux neutre du prélèvement à la source ?

Le taux neutre est déterminé par une grille forfaitaire (Bofip-BOI-BAREME-000037-20180515) qui est celle d’un célibataire sans enfants. Il ne tient compte que des salaires et ne prend pas en compte les revenus fonciers ou de placements DONC si vous avez des revenus de placement financiers ou de locations, vous paierez MOINS d’impôts mensuellement et il vous faudra payer le complément ensuite (mais autant placer l’argent le temps qu’il attend d’être donné à l’Etat non ?)

Sinon, un taux vous a été communiqué par l’administration fiscale sur votre avis d’imposition reçu fin août ou début septembre. Vous pouvez aussi voir ce taux sur votre compte dans impots.gouv.fr

Pour l’année 2019, le taux indiqué par les impôts est calculé d’après les revenus 2017 que vous avez déclarés en 2018. Il s’appliquera de janvier à août, puis il sera ajusté pour la période de septembre à décembre, selon les revenus 2018 déclarés en 2019.

Normalement, ce taux communiqué par les impôts tient compte de votre situation familiale et de vos revenus et charges.

Si vous êtes en couple, ce taux est identique pour les 2 conjoints (ce qui permet à votre employeur de connaître la richesse de votre couple 🙁  d’où l’intérêt de choisir le taux neutre ..). Vous pouvez aussi choisir un taux individualisé en fonction des revenus de chaque membre du couple. Ce taux changera la répartition du paiement entre les époux et partenaires. Logiquement, si UN des partenaires choisit un taux individualisé, l’autre partenaire passe forcément aussi au taux individualisé.

Au départ, vous avez jusqu’au 15 Septembre pour choisir le taux mais cette date n’est pas une limite. C’est une date faite pour que le fisc transmette ce taux aux organismes collecteurs. Vous pourrez transformer votre taux ensuite mais il ne sera peut-être pas pris en compte.

 

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer