Ouvrir un compte professionnel ou entreprise chez BNP: une vraie galère

Plutôt que de vous décrire la manière théorique dont on ouvre un compte professionnel chez BNP, nous allons ici vous raconter notre tentative REELLE pour ouvrir un compte dans la plus grande des banques françaises afin d’une part de montrer la réalité des choses derrière la publicité et d’autre part de vous mettre au courant de la manière dont ça se passe.

La tentative d’ouverture de compte professionnel chez BNP a été faite dans une agence parisienne de la banque.

Nous nous sommes présentés comme gérant d’une EURL (SARL à UN employé) faisant moins de 100000 euros de CA annuel et ayant juste besoin d’un compte en banque, sans crédit, avec une simple carte bancaire (pas Premier) et d’un compte-chèque.

En se présentant dans l’agence BNP (mais c’est standard dans toutes les banques), il est IMPOSSIBLE d’ouvrir un compte en banque directement, que ce soit un compte en banque pour particulier ou un compte en banque pour professionnel: il faut forcément  prendre un rendez-vous et revenir.

D’emblée, le soi-disant CLIENT est placé dans une situation inférieure à celle de la banque ..

Avant le rendez-vous, la “conseillère” avec qui on a rendez-vous appelle et pose des questions sur le secteur d’activité, le chiffre d’affaire, le bénéfice, etc.. On a clairement l’impression qu’elle valide l’intérêt ou pas du rendez-vous et qu’il est possible, si on répond mal à l’interro, que le fameux rendez-vous soit annulé.

On a réussi à maintenir le rendez-vous 🙂  mais on n’a toujours pas la moindre idée de ce qu’on a demandé en premier, à savoir le coût mensuel d’un compte professionnel chez BNP..

La conseillère nous a demandé de venir au rendez-vous avec le dernier bilan, les 3 derniers extraits de compte de la banque où l’on est, notre carte d’identité et un K-bis..

Bref, pour l’instant, nous avons donné des informations et nous n’avons aucune information de la banque.

Le jour du rendez-vous, nouvelle interrogation générale. Pour un peu, on se croirait à l’école .. La conseillère BNP est d’abord sympathique mais ça se voit qu’elle déroule un schéma classique et imposé par la banque (Tous les conseiller sont formés ou plutôt déformés à suivre un tel schéma qui en fait les éloigne de la réalité mais contente leur hiérarchie qui peut ainsi contrôler que les clients entrent dans les cases voulues, sans surprise.; ceci permet aussi d’avoir des conseiller bancaires interchangeables, sans que ces derniers puissent devenir de vrais commerçants avec une clientèle qui leur est attachée .. sinon vous imaginez ce qui se passerait quand le banquier part dans une autre agence :-)).

Au bout d’un moment, on commence uand même à expliuer à la conseillère BNP qu’en tant que “client”, on aimerait bien avoir une idée du prix.

Là elle nous sort la brochure de tarifs bancaires BNP, qui indique que la convention de base vendue aux professionnels et entreprises, Esprit Libre Pro, réservée aux professionnels dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 750000 euros est ”

“.

En français normal, “à partir de ” signifie que ça ne peut être que supérieur.

Or, dans les autres banques, on paie bien moins cher que 40 euros (en général, le tarif mensuel bancaire pour ce type de compte professionnel est d’environ 20 euros).

On le signale à la conseillère BNP et elle répond que tout dépend du dossier, à savoir bilan, etc, etc..

Voilà donc qu’au final, on a fourni et des informations et des documents pour simplement vouloir OUVRIR un compte, sans demande de crédit, de financement, etc..  On se croirait dans la pub où le client (qui encore demande lui un crédit) regarde par la fenêtre et va dans la banque d’en face .. sauf que là, on est chez BNP qui fait de la pub de partout et dit soutenir les entreprises …

Ensuite, l’entreprise étant une eurl à 1 euro de capital, ça coince un peu; “banquière pas comprendre” :-))

Pour elle, 1 euro de capital n’est pas sérieux .. Visiblement, dans la formation des conseillers bancaires de BNP, il manque pas mal d’éléments de la réalité des entreprises..

Un petit rappel: il est très facile de maquiller un bilan et pour une petite entreprise, le bilan est fait parce que c’est obligatoire, en général 4 mois après la fin de l’année donc si la société va mal, elle est déjà par terre. ce qui a plus d’intérêt, si on veut analyser la société est le compte de résultats ou plutôt les flux..

Comme la société est gérée comme un compte perso, la banquière demande alors une attestation de l’expert comptable comme quoi “tout va bien”..

Puis elle envoie un autre message:

Là on arrête les frais ..  Nous n’avons toujours pas reçu le moindre tarif mensuel..

BNP Paribas, la banque d’un monde qui change.. sans nous 🙂

Bon courage si vous essayez d’ouvrir un compte Pro chez BNP Paribas et dans tous les cas, vérifiez combien vous payez car ils semblent être loin des meilleurs tarifs pour les professionnels et les sociétés..

A noter aussi que la conseillère ignorait à peu près tout des petites sociétés, pme, situations des bars et restaurants du quartier.. qui pourtant sont non seulement des clients mais aussi de bons indicateurs ou “commerciaux” indirects pour trouver des clients..

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer