L’assurance temporaire décès n’est pas une assurance-vie

L’assurance temporaire décès est souvent confondue avec une assurance-vie mais ce n’est pas du tout la même chose.

L’assurance-vie est une épargne, l’assurance temporaire décès est une épargne à fonds perdus …

On prend en général une assurance temporaire décès pour permettre à des proches de pouvoir vivre après son décès (dans le cas par exemple d’une famille où un seul membre nourrit celle-ci).

Le fonctionnement et les embrouilles d’une assurance temporaire décès sont les suivants.

Les assureurs promettent des cotisations peu élevées (prime unique ou primes mensuelles) contre le versement, en cas de décès, d’un gros capital prévu à la souscription.

Encore faut-il souscrire l’assurance temporaire décès quand on est jeune pour avoir de faibles cotisations.

La principale embrouille d’une assurance temporaire décès réside dans la définition des évènements qui permettent le versement du capital décès. Tous les contrats ne se ressemblent pas. Le décès n’est pas garanti TOUTES CAUSES. Certains contrats ne couvrent que les causes accidentelles et ont des clauses d’exclusion (comme par exemple la pratique d’un sport à risques).

Certains assureurs prévoient le versement du capital à la perte d’autonomie totale et irréversible. D’autres majorent le capital en cas de décès accidentel à caractère soudain et imprévisible.

La plupart des contrats d’assurance temporaire décès prévoient le versement d’un capital tandis que des contrats dénommés assurances rente de survie ou rente éducation, permettent à un bénéficiaire désigné de percevoir une rente viagère ou temporaire (ce type de contrats protège un enfant handicapé ou paie les études d’enfant en bas âge).

Les points essentiels dont il faut se souvenir pour les assurances temporaires décès.

Les primes versées pour une assurance temporaire décès ne sont pas récupérables et coûtent très cher quand on vit vieux.

Une assurance temporaire décès n’est pas conseillée si on a un patrimoine suffisant pour couvrir sa famille.

Si on souscrit une assurance temporaire décès, il est prudent de garantir un capital équivalent à une année de revenus pour que la famille ait le temps de s’organiser.

Si on est cadre dans une entreprise, on a peut-être déjà une assurance temporaire décès payée par l’entreprise.

Les contrats d’assurance temporaire décès qui ne garantissent que contre un décès accidentel ne sont pas intéressants: évitez-les.

 

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer