Garanties carte Visa Premier

La carte Visa Premier est intéressante pour les garanties qu’elle offre comparativement à celles d’une simple carte VISA, quasi inexistantes (voir Garantie, assistance et assurance d’une carte Visa).

Voyons dans le détail les garanties et assurances offertes par une carte Visa Premier.

Notons tout d’abord que sont considérés comme assurés et sont garantis lorsqu’ils voyagent seuls ou ensemble:

– le Titulaire de la carte Visa Premier
– son Conjoint,
– leurs enfants et petits-enfants, y compris par alliance, de moins de 25 ans, dès lors qu’ils sont fiscalement à charge d’au moins un de leurs parents,
– leurs ascendants et descendants, quel que soit leur âge, dès lors qu’ils sont détenteurs de la carte d’invalidité prévue à l’article L.241-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles et :
– qu’ils sont fiscalement à charge du Titulaire ou de son Conjoint,
ou
– qu’ils perçoivent de la part du Titulaire et/ou de son Conjoint, une pension alimentaire permettant à ces derniers de bénéficier d’une déduction sur leur avis d’imposition et de revenus.

Ces personnes doivent avoir la qualité d’Assuré au jour de la Survenance du Sinistre.

Tableau des montants garantis par une assurance Visa Premier:

Assistance en cas de maladie ou d’accident (carte Visa Premier)

1. Transfert / Rapatriement
Si l’état de santé de l’Assuré conduit ses médecins à le décider, l’Assisteur organise et prend en charge le transport de l’Assuré.
Ce transport a lieu par tout moyen approprié (taxi, véhicule sanitaire léger, ambulance, train 1ère classe, avion de ligne régulière en classe économique, avion sanitaire, …), si nécessaire sous surveillance médicale.
Seuls l’intérêt médical de l’Assuré et le respect des règlements sanitaires en vigueur sont pris en considération pour le choix du moyen utilisé pour ce transport.
Cette garantie n’est jamais mise en œuvre pour des affections ou lésions bénignes qui peuvent rtre traitées sur place et qui n’empêchent pas l’Assuré de poursuivre son déplacement ou son séjour.

2. Rapatriement des accompagnants
Lorsqu’un Assuré est transporté dans les conditions définies ci-avant au paragraphe Transfert/Rapatriement, l’Assisteur organise et prend en charge le transport des autres Assurés voyageant avec lui jusqu’au lieu de l’Hospitalisation ou au Lieu de résidence de l’Assuré par tout moyen approprié (taxi, véhicule sanitaire léger, ambulance, train 1ère classe, avion de ligne régulière en classe économique, avion sanitaire,….).

3. Accompagnement des enfants de moins de 15 ans
Lorsqu’un Assuré en déplacement, malade ou blessé, se trouve dans l’impossibilité de s’occuper de ses enfants de moins de 15 ans qui l’accompagnent, l’Assisteur, après avis des médecins locaux et/ou de ses propres médecins, organise et prend en charge le voyage aller/retour (depuis le Lieu de résidence) en train 1ère classe ou avion de ligne en classe économique d’une personne choisie par l’Assuré ou la famille de l’Assuré pour accompagner les enfants pendant leur retour à leur Lieu de résidence.
L’Assisteur peut aussi mandater une hôtesse pour raccompagner les enfants jusqu’à leur Lieu de résidence.
Les frais d’hébergement, de repas et de boisson de la personne choisie par l’Assuré ou la famille de l’Assuré pour ramener les enfants, restent à la charge de l’Assuré. Les billets desdits enfants restent également à la charge de l’Assuré.

4. Garde des enfants de moins de 15 ans
Lorsqu’un Assuré est transporté dans le cadre de la garantie Transfert / Rapatriement et que personne ne peut s’occuper de ses enfants de moins de 15 ans, l’Assisteur prend en charge à concurrence de 200 € par jour et pendant 5 jours maximum la présence d’une personne qualifiée au domicile de l’Assuré. Le remboursement s’effectuera exclusivement sur présentation d’une facture détaillée originale.

5. Présence Hospitalisation
Si l’Assuré est hospitalisé sur le lieu de l’évènement et que les médecins de l’Assisteur ne préconisent pas un Transfert/Rapatriement avant 10 jours, l’Assisteur organise et prend en charge :
– le déplacement Aller et Retour par train ou avion d’une personne choisie par l’Assuré ou par un Membre de sa Famille
pour lui permettre de se rendre à son chevet,
– les frais d’hôtel, chambre et petit-déjeuner exclusivement de la personne qui a été choisie ou de la personne déjà présente
au chevet de l’Assuré, jusqu’à concurrence de 125 € par nuit et pour 10 nuits maximum.
Lorsque l’Assuré, hospitalisé depuis 10 jours, n’est toujours pas transportable dans le cadre de la garantie Transfert/Rapatriement, l’Assisteur organise et prend en charge :
– les frais d’hôtel supplémentaires, chambre et petit-déjeuner exclusivement, de la personne qui a été choisie ou de la personne déjà présente au chevet de l’Assuré, jusqu’à concurrence de 125€ par nuit et pour un montant maximum de 375€.
Lorsque la personne est déjà présente au chevet de l’Assuré, la prise en charge des frais d’hébergement n’est pas cumulable avec la garantie Rapatriement des accompagnants.
Aucune franchise de durée d’Hospitalisation n’est appliquée pour les cas suivants :
– l’Assuré est un enfant de moins de 15 ans,
– l’Assuré est dans un état jugé critique par les médecins de l’Assisteur

6. Frais de prolongation d’hébergement
Si un Assuré est dans l’obligation de prolonger son séjour pour raisons médicales avérées, sans Hospitalisation et après accord du médecin de l’Assisteur, l’Assisteur prend en charge les frais d’hôtel, chambre et petit-déjeuner exclusivement, de l’Assuré jusqu’à concurrence de 125€ par nuit et pour 10 nuits maximum.

7. Retour dans le Pays de résidence
Lorsqu’un Assuré résidant hors de France a été transporté dans un pays de proximité, dans les conditions de la garantie Transfert/Rapatriement, l’Assisteur prend en charge un billet d’avion ou de train permettant son retour dans son Pays de Résidence, dès que son état ne nécessite plus l’accompagnement d’un médecin ou d’un infirmier.
L’Assisteur prend également en charge le billet d’avion ou de train vers le Pays de Résidence des Assurés qui l’ont accompagné dans un premier temps dans ce pays de proximité.

8. Transport des animaux domestiques
Lorsqu’un Assuré, dans les conditions de la garantie Transfert/Rapatriement, se trouve dans l’impossibilité de s’occuper de son animal (chien ou chat exclusivement) qui l’accompagne et aucune personne accompagnant l’Assuré n’est en mesure de s’occuper de l’animal, l’Assisteur organise le transport de l’animal, vers le domicile d’un proche de l’Assuré ou vers une structure spécialisée, dans le Pays de Résidence de l’Assuré.
Les frais de transport, frais de cage compris, restent à la charge de l’Assuré.

9. Frais médicaux
Cette garantie concerne exclusivement les Assurés affiliés à un Organisme d’assurance.
Lorsque des frais médicaux ont été engagés avec son accord préalable, l’Assisteur rembourse à l’Assuré la partie de ces frais qui n’aura pas été prise en charge par les Organismes d’assurance.
L’Assisteur n’intervient qu’une fois les remboursements effectués par les Organismes d’assurance susvisés, déduction faite d’une Franchise absolue de 50 € par dossier, et sous réserve de la communication des justificatifs originaux de remboursement émanant de l’Organisme d’assurance de l’Assuré.
Ce remboursement couvre les frais définis ci-dessous, à condition qu’ils concernent des soins reçus par un Assuré hors de France et de son Pays de résidence à la suite d’une Maladie ou d’un Accident survenu hors de son Pays de résidence.
Dans ce cas, l’Assisteur rembourse le montant des frais engagés jusqu’à un maximum de 155 000 € TTC par Assuré, par événement et par an.
Dans l’hypothèse où l’Organisme d’assurance auquel l’Assuré cotise ne prendrait pas en charge les frais médicaux engagés,
l’Assisteur remboursera les frais engagés dans la limite du montant indiqué ci-dessus, sous réserve de la communication par l’Assuré des factures originales de frais médicaux et de l’attestation de non-prise en charge émanant de l’Organisme d’assurance.
Cette garantie cesse à dater du jour où l’Assisteur est en mesure d’effectuer le rapatriement de l’Assuré.
Nature des frais ouvrant droit à remboursement (sous réserve d’accord préalable) :
• honoraires médicaux,
• frais de médicaments prescrits par un médecin ou un chirurgien,
• frais d’ambulance prescrite par un médecin pour un transport vers l’hôpital le plus proche et ceci seulement en cas de refus de prise en charge par les Organismes d’assurance,
• frais d’Hospitalisation à condition que l’Assuré soit jugé intransportable par décision des médecins de l’Assisteur, prise après recueil des informations auprès du médecin local (les frais d’Hospitalisation engagés à compter du jour où l’Assisteur est en mesure d’effectuer le rapatriement de l’Assuré ne sont pas pris en charge),

• frais dentaires d’urgence (plafonnés à 700 € TTC sans Franchise et par événement).

10. Avance de frais d’Hospitalisation
L’Assisteur peut, dans la limite des montants de prise en charge prévus ci-dessus, procéder à l’avance des frais d’Hospitalisation engagés hors de France et de son Pays de résidence par l’Assuré, aux conditions cumulatives suivantes :
• les médecins de l’Assisteur doivent juger, après recueil des informations auprès du médecin local, qu’il est impossible de rapatrier dans l’immédiat l’Assuré dans son Pays de résidence,
• les soins auxquels l’avance s’applique doivent rtre prescrits en accord avec les médecins de l’Assisteur.
• l’Assuré ou toute personne autorisée par lui doit s’engager formellement par la signature d’un document spécifique, fourni par l’Assisteur lors de la mise en œuvre de la présente garantie :
— à engager les démarches de prise en charge des frais auprès des Organismes d’assurance dans le délai de 15 jours à
compter de la date d’envoi des éléments nécessaires à ces démarches par l’Assisteur,
— à effectuer les remboursements à l’Assisteur des sommes perçues à ce titre de la part des Organismes d’assurance dans la semaine qui suit la réception de ces sommes.
Resteront uniquement à la charge de l’Assisteur, et dans la limite du montant de prise en charge prévu pour la garantie les frais médicaux à l’Etranger, les frais non pris en charge par les Organismes d’assurance. L’Assuré devra communiquer à l’Assisteur l’attestation de non prise en charge émanant de ces Organismes d’assurance, dans la semaine qui suit sa réception.
A défaut d’avoir effectué les démarches de prise en charge auprès des Organismes d’assurance dans les délais, ou à défaut de présentation à l’Assisteur dans les délais de l’attestation de non prise en charge émanant de ces Organismes d’assurance, l’Assuré ne pourra en aucun cas se prévaloir de la garantie Frais médicaux à l’Etranger et devra rembourser l’intégralité des frais d’Hospitalisation avancés par l’Assisteur, qui engagera, le cas échéant, toute procédure de recouvrement utile, dont le coût sera supporté par l’Assuré.

11. Chauffeur de remplacement
Lorsqu’un Assuré est malade ou blessé lors d’un déplacement dans l’un des pays énoncés ci-dessous et ne peut plus conduire son automobile et qu’aucun des passagers n’est susceptible de le remplacer, l’Assisteur met à la disposition de l’Assuré un chauffeur pour ramener l’automobile à son Lieu de résidence par l’itinéraire le plus direct.
L’Assisteur prend en charge les frais de voyage et le salaire du chauffeur. Les frais de carburant, de péage, les frais d’hôtel et de restauration des éventuels passagers restant à la charge de l’Assuré.

Le chauffeur est tenu de respecter la législation du travail, et en particulier doit – en l’état actuel de la réglementation française -observer un arrêt de 45 minutes après 4 heures 30 de conduite, le temps global de conduite journalier ne devant pas dépasser 9 heures.
Si le véhicule de l’Assuré a plus de 8 ans et/ou 150 000 km ou si son état et/ou son chargement n’est pas conforme aux normes définies par le Code de la Route français, l’Assuré devra le mentionner à l’Assisteur qui se réserve alors le droit de ne pas envoyer de chauffeur.
Dans ce cas, et en remplacement de la mise à disposition d’un chauffeur, l’Assisteur fournit et prend en charge un billet de train en 1ère classe ou un billet d’avion en classe économique pour aller rechercher le véhicule.

Cette garantie Visa Premier s’applique uniquement dans les pays suivants : France (y compris Monaco, Andorre, sauf DROM COM et la Nouvelle-Calédonie), Espagne, Portugal, Grèce, Italie, Suisse, Liechtenstein, Autriche, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Royaume-Uni, Irlande, Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Islande.

12. Transmission de messages urgents
En cas de Sinistre, l’Assisteur peut se charger de la transmission de messages urgents à un Membre de sa famille ou à son employeur lorsque l’Assuré est dans l’impossibilité de les transmettre lui-même.

13. Remboursement des frais téléphoniques
Dans le seul cas de la mise en œuvre d’une des garanties ci-dessus, l’Assisteur rembourse à concurrence de 100 € par Sinistre les frais téléphoniques restants à la charge de l’Assuré correspondant aux seuls appels à destination ou provenant de l’Assisteur.
Ce remboursement s’effectuera exclusivement sur présentation de la facture détaillée originale de l’opérateur téléphonique.

14. Assistance post voyage
L’Assuré qui est victime d’une Maladie ou d’un Accident ayant entraîné son Hospitalisation d’urgence de plus de 48 heures et la mise en œuvre de la garantie Transfert / Rapatriement, peut bénéficier d’une aide-ménagère si son état de santé ne lui permet pas d’effectuer lui-même les tâches ménagères habituelles.
Pour bénéficier de cette prestation, l’Assuré doit impérativement en demander la mise en œuvre dans les quinze jours suivant son retour à domicile. Cette prestation est limitée à dix heures réparties sur deux semaines.

Assistance en cas de décèscarte Visa Premier

1. Rapatriement de corps
Lorsqu’un Assuré décède au cours d’un déplacement, l’Assisteur organise et prend en charge le rapatriement du corps. Si les obsèques ont lieu dans son Pays de résidence, l’Assisteur prend en charge :
– les frais de transport du corps jusqu’au lieu des obsèques proche de son Lieu de résidence,
– les frais liés aux soins de conservation imposés par la législation applicable,
– les frais directement nécessités par le transport du corps (manutention, aménagements spécifiques au transport, conditionnement).
Tous les autres frais restent à la charge de la famille de l’Assuré.
Si les obsèques ont lieu hors du Pays de résidence de l’Assuré, l’Assisteur organise le rapatriement du corps jusqu’à l’aéroport international le plus proche du lieu des obsèques et prend en charge les frais à concurrence du montant qui aurait été exposé pour rapatrier le corps sur le Lieu de résidence de l’Assuré.

2. Rapatriement des accompagnants
Lorsque le corps d’un Assuré est transporté dans les conditions définies ci-dessus, l’Assisteur organise et prend en charge le transport des autres Assurés voyageant avec lui par tout moyen approprié (taxi, véhicule sanitaire léger, ambulance, train 1ère classe, avion de ligne régulière en classe économique), jusqu’au lieu des obsèques proche du Lieu de résidence dans le Pays de résidence ou jusqu’à l’aéroport international le plus proche du lieu des obsèques si les obsèques ont lieu hors du Pays de résidence. Dans ce dernier cas, la prise en charge est limitée au montant qui aurait été exposé pour transporter l’accompagnant jusqu’au Lieu de résidence de l’Assuré.

Retour anticipé

Si l’Assuré en déplacement apprend l’Hospitalisation non prévue ou le décès d’un Membre de sa famille, l’Assisteur organise et prend en charge son voyage pour lui permettre de se rendre à l’hôpital, au chevet du Membre de sa famille.
Cette garantie est limitée par carte soit :
• à la prise en charge du voyage aller/retour d’un Assuré avec un retour dans un délai de 1 mois maximum après la
date du décès ou de l’Hospitalisation,
• à la prise en charge du voyage aller simple de deux Assurés voyageant ensemble,

Hors du Pays de résidence de l’Assuré, l’organisation et la prise en charge s’effectuent jusqu’à concurrence des frais de transport qu’aurait supposé le retour de l’Assuré sur son Lieu de résidence dans les conditions prévues ci-dessus.

NB: La garantie Retour Anticipé en cas d’Hospitalisation d’un Membre de sa famille n’est rendue qu’aux conditions suivantes :
– que l’Hospitalisation soit de plus de 24 heures, Hospitalisation ambulatoire, à domicile et de jour non comprises,
– que le retour de l’Assuré tel que prévu à l’origine de son déplacement n’intervienne pas dans les 24 heures suivant la demande d’assistance.
La prestation Retour Anticipé n’est rendue qu’à condition que l’Assuré fournisse, à la demande de l’Assisteur, un bulletin d’Hospitalisation ou un certificat de décès et/ou tout justificatif établissant le lien de parenté avec le Membre de la famille concerné.

Poursuites judiciaires à l’étranger avec carte Visa Premier

Si l’Assuré fait l’objet de poursuites judiciaires à la suite d’une infraction non intentionnelle à la législation locale survenue hors de son Pays de résidence et intervenue au cours de la vie privée :
• l’Assisteur fait l’avance, sur présentation d’un dépôt de garantie ou signature d’une reconnaissance de dette, de la caution pénale lorsqu’elle est exigée par les autorités judiciaires locales, à concurrence de 16 000 € .
Si entre-temps la caution pénale est remboursée à l’Assuré par les autorités du pays, l’Assuré devra aussitôt la restituer à l’Assisteur. L’Assisteur n’intervient pas pour les cautions exigées à la suite d’un accident de la circulation provoqué directement ou indirectement par une infraction au Code de la Route local, une conduite en état d’ivresse ou une faute intentionnelle,
• l’Assisteur participe aux honoraires d’avocat à hauteur de 3 100€ TTC et en fait l’avance, sur présentation d’un dépôt de garantie ou signature d’une reconnaissance de dette, jusqu’à 16 000 € TTC.
Remboursement : L’Assuré s’engage à rembourser les sommes avancées, dans un délai de 2 mois à compter de la date d’envoi de la facture. Passé ce délai de 2 mois, l’Assisteur se réserve le droit d’engager toutes procédures de recouvrement utiles.

Acheminement d’objets à l’étranger

Les envois d’objets, dont l’organisation est effectuée par l’Assisteur, sont soumis aux différentes législations des douanes françaises et étrangères et aux conditions générales des sociétés de transport utilisées par l’Assisteur.

L’Assisteur dégage toute responsabilité :
– sur la nature et le contenu des objets transportés, l’Assuré restant seul responsable à ce titre,
– pour les pertes ou vols des objets, pour des restrictions réglementaires ou pour des raisons indépendantes de sa volonté (grève, faits de guerre, délais de fabrication ou tout autre cas de Force majeure) qui pourraient retarder ou rendre impossible l’acheminement des objets ainsi que pour les conséquences en découlant.

1. Acheminement de dossiers
Si l’Assuré en déplacement perd ou se fait voler ses dossiers, l’Assisteur se chargera de prendre auprès de la personne désignée par l’Assuré le double des dossiers susvisés, dans la limite de 5 kg, et de les acheminer jusqu’à l’Assuré.
Les frais de transport de dossiers, de douane et autres frais d’envoi restent à la charge de l’Assuré qui doit préciser à l’Assisteur les éventuelles formalités à remplir pour l’exportation de ces documents.

2. Acheminement de médicaments
Lorsque certains médicaments indispensables prescrits par un médecin ne sont pas disponibles dans le pays où séjourne l’Assuré, l’Assisteur recherche localement leurs équivalents éventuellement disponibles. A défaut et après avoir obtenu copie de l’ordonnance auprès du médecin traitant de l’Assuré, l’Assisteur les recherche, en France exclusivement et organise leur envoi. L’Assisteur prend en charge les frais d’expédition et refacture à l’Assuré le co€t d’achat des médicaments et les frais de douane, que l’Assuré s’engage à rembourser à l’Assisteur à réception de la facture.
Ces envois sont soumis à la réglementation et aux conditions imposées par la France et les législations nationales de chacun des pays en matière d’importation ou d’exportation des médicaments.
Dans tous les cas, sont exclus les envois de produits sanguins et dérivés du sang, les produits réservés à l’usage hospitalier ou les produits nécessitant des conditions particulières de conservation, notamment frigorifiques, et de façon plus générale les produits non disponibles en officine de pharmacie en France.

3. Acheminement de lunettes, de lentilles ou de prothèses auditives
Si l’Assuré se trouve dans l’impossibilité de se procurer les lunettes, les lentilles correctrices ou les prothèses auditives qu’il porte habituellement, suite au bris ou à la perte de celles-ci, l’Assisteur se charge de les lui envoyer par les moyens les plus appropriés. La demande, formulée par l’Assuré, doit être transmise par télécopie ou lettre recommandée et indiquer de manière très précise les caractéristiques complètes de ses lunettes (type de verres, monture), de ses lentilles ou de ses prothèses auditives.
L’Assisteur contacte l’ophtalmologiste ou le prothésiste habituel de l’Assuré afin d’obtenir une ordonnance. Le prix de la confection des nouvelles lunettes, des lentilles ou des prothèses auditives est annoncé à l’Assuré qui doit donner son accord par écrit et s’engage alors à régler le montant de la facture avant l’envoi des lunettes, des lentilles ou des prothèses auditives. A défaut, l’Assisteur ne pourra être tenue d’exécuter la garantie.
L’Assisteur prend en charge les frais de transport. Les frais de conception des lunettes, des lentilles ou des prothèses auditives ainsi que les frais de douanes sont à la charge de l’Assuré.

Aide a la poursuite du voyage avec les assurances Visa Premier

Lorsque l’Assuré en déplacement perd ou se fait voler ses papiers d’identité (passeport, carte nationale d’identité, permis de conduire) et/ou ses titres de transport et/ou sa Carte et/ou certains objets indispensables et afin de lui permettre de poursuivre son déplacement ou de retourner sur son Lieu de résidence, l’Assisteur peut mettre en œuvre les garanties ci-après.

1. Assistance aux démarches administratives
Suite à la perte ou au vol de ses papiers d’identité, l’Assisteur informe l’Assuré sur les démarches administratives à entreprendre auprès des organismes et autorités compétentes pour l’aider à effectuer ses déclarations de perte ou de vol et à poursuivre son déplacement ou à rentrer dans son Pays de Résidence.
A la demande de l’Assuré, l’Assisteur missionne sur place une personne qualifiée pour l’assister lors de ses démarches administratives. Les frais de mission et d’honoraires de cette personne sont à la charge de l’Assuré.
A son retour dans son Pays de Résidence, l’Assisteur se tient à la disposition de l’Assuré pour lui communiquer toute information relative aux démarches administratives nécessaires au remplacement de ses papiers d’identité perdus ou volés.

2. Avance de frais sur place
Si l’Assuré perd ou se fait voler ses titres de transport et/ou sa Carte, l’Assisteur peut, après la mise en opposition de la Carte par l’Assuré, procéder à une avance de fonds afin de permettre à l’Assuré de payer les frais engagés ou à engager sur place qu’il n’est plus en mesure de régler (hôtel, location de véhicule, train, avion,…). L’Assisteur fera parvenir à l’Assuré une avance de fonds d’un montant maximum de 2 000 €.
L’Assuré s’engage à rembourser les sommes avancées, dans un délai de 2 mois à compter de la date d’envoi de la facture. Passé ce délai de 2 mois, l’Assisteur se réserve le droit d’engager toutes procédures de recouvrement utiles.

 

Frais jamais pris en charge par l’assurance et les garanties de la carte Visa Premier

– les frais non expressément prévus par le Contrat,
– les frais non justifiés par des documents originaux,
– les frais de consultation et de chirurgie ophtalmologique, sauf s’ils sont la conséquence directe d’un événement
garanti,
– les frais de lunettes ou de verres de contact et plus généralement les frais d’optique,
– les frais d’appareillages médicaux, d’orthèses et de prothèses,
– les frais de cure de toute nature,
– les soins à caractère esthétique,
– les frais de séjour en maison de repos, de rééducation ou de désintoxication,
– les frais de rééducation, kinésithérapie, chiropraxie,
– les frais d’achat de vaccins et les frais de vaccination,
– les frais de bilan de santé et de traitements médicaux ordonnés en France ou dans le Pays de résidence,
– les frais de services médicaux ou paramédicaux et d’achat de produits dont le caractère thérapeutique n’est pas reconnu par la législation française,
– les frais de cercueil définitif,
– les frais de restaurant,
– les frais liés aux excédents de poids des bagages lors d’un rapatriement par avion de ligne,
– les frais de douane,
– les frais d’annulation ou d’interruption de séjour,
– les frais de recherche et de secours des personnes en montagne, en mer, dans le désert ou dans tout autre endroit inhospitalier,
– les frais de premier secours ou de Transport primaire.

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer