Dangers du rachat de crédits

Le rachat de crédits est présenté comme une solution quand on a beaucoup d’emprunts et que leurs remboursements coûtent beaucoup.

En fait, personne ne va RACHETER, au sens strict du terme, les dettes, les crédits, les emprunts, les prêts.

Le nom officiel du rachat de crédits est “regroupement de crédits (art L313-15 du code de la consommation) et attention aux dangers de cette pratique !

Concrètement, ça se passe comment un rachat de crédits, heu .. un regroupement de crédits ?

Le regroupement de crédits consiste à souscrire en fait un NOUVEL emprunt. Ce dernier servira à solder tous les crédits en cours et à n’avoir qu’ UN SEUL crédit avec UN SEUL échéancier.

La mensualité diminue souvent avec ce système MAIS la durée du prêt augmente .. et au total, on paie beaucoup plus cher ..

Ce nouveau crédit qui regroupe les anciens a aussi des frais de création (frais de dossier, paiement des commissions des intermédiaires, assurances) qui créent des frais souvent importants. On a tendance à les considérer “non dans le crédit” mais en fait, l’argent sort aussi de nos poches non ?

Attention aussi dans le cas des emprunts immobiliers où les contrats en cours peuvent imposer à l’emprunteur le paiement d’une indemnité de remboursement anticipée, l’IRA.

7 trucs pour éviter les problèmes des rachats de crédits

Voici la conduite à tenir en cas de rachat de crédits.

1) Ne vous laissez pas tenter par le taux affiché en vitrine du nouveau prêt: cherchez à connaître le VRAI taux

2) Vérifiez dans TOUS les crédits en cours (surtout immobilier) si il n’y a pas des indemnités de remboursement prévues

3) Evitez à tout prix la ruse de certains organismes de rachat de crédits qui consiste à prendre comme garantie du regroupement de crédits l’habitation principale du client

4) Evitez autant que possible de mettre dans un rachat de crédits un crédit immobilier.

5) Si les prêts immobiliers représentent + de 60% du total du regroupement de crédits, celui qui propose un “rachat de crédits” doit respecter la législation des crédits immobiliers avec notamment la validité de l’offre pendant 30 jours et un délai de réflexion de 10 jours SANS droit de rétractation ensuite.. Dans les autres cas (- de 60% de l’ensemble est concerné par des crédits immobiliers), l’offre n’est valable que 15 jours MAIS vous avez un délai de rétractation de 14 jours.

6) Comparez bien les coûts quand vous avez PLUSIEURS crédits et quand vous aurez UN seul crédit

7) Vérifiez que le prêteur vous remet bien une fiche d’information complète (la loi l’y oblige) avec toutes les conséquences juridiques et financières de l’opération de rachat de crédits

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer