Comment récupérer la participation aux bénéfices de l’assurance emprunteur d’un crédit immobilier

Lorsqu’on prend un crédit immobilier ou un crédit à la consommation, on doit souscrire une assurance “emprunteur” pour couvrir les risques de décès ou d’invalidité.

Les assureurs surévaluent les primes d’assurance pour ne rien risquer de leur poche  (on s’en douterait ;-)) mais aussi car les risques sont complexes à estimer.

Pour compenser le surcoût, la loi prévoit que les emprunteurs récupèrent une partie de la prime d’assurance à la fin de chaque année si l’assurance n’a pas été appelée en garantie.

Cette récupération s’appelle “la participation aux bénéfices techniques“.

Parallèlement, les primes d’assurance versées par les emprunteurs sont placées sur les marchés financiers et produisent des intérêts. La loi veut que ces intérêts soient en partie reversés aux emprunteurs au titre d’une “participation aux bénéfices financiers“.

Les banques reçoivent des assureurs cette participation aux bénéfices techniques et financiers mais ne la reversent pas aux emprunteurs !

Pourtant les montants en jeu sont énormes comme l’association UFC-que choisir le calcule :

– 40% du montant des primes d’assurance versées pour les crédits immobilier (soit, par exemple, 2843 euros pour un crédit de 300.000 euros sur 15 ans)

– 70% du montant des primes d’assurance versées pour les crédits à la consommation (soit, par exemple, 331 euros pour un crédit de 20.000 € sur 15 ans)

L’article L. 331-3 du code des assurances indique: “les entreprises d’assurance sur la vie ou de capitalisation doivent faire participer les assurés aux bénéfices techniques et financiers qu’elles réalisent, dans les conditions fixées par arrêté du ministre de l’économie et des finances“.

Le problème est que toutes ces sommes gardées par les assurances et les banques représentent un sacré paquet d’argent: plus de 11 milliards.

Les banques et assurances trainent donc des pieds et l’état ne se mouille pas trop.

L’association UFC-Que-Choisir admet qu’il est difficile d’aller jusqu’au bout d’une application. En Septembre, le Tribunal de Grande Instance de Paris doit se prononcer sur l’une des procédures engagées en 2007 par l’association contre CNP Assurances , Caisse d’Epargne et Cofidis mais même si le TGI de Paris rend une décision favorable aux emprunteurs, les assureurs tenteront d’expliquer qu’il y a prescription.

Dans la pratique, si vous voulez réclamer cet argent, vous devez vous adresser à la compagnie d’assurance de l’assurance emprunteur du prêt ET à la banque ET aux médiateurs des 2 organismes (voir notre catégorie https://www.credit-et-banque.com/category/mediation/ ) en leur envoyant une lettre type du type:

***********************************************************

Monsieur Prénom Nom
Adresse
Code Postal Ville
N° de dossier

Monsieur (précisez le nom)
Fonction
Nom de la banque
Adresse
Code Postal Ville

Lieu, Date

Objet : demande de participation aux bénéfices au titre de l’assurance emprunteur
Copies : Médiateur de la compagnie d’assurance et Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation, et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

Madame, Monsieur,

Le (précisez la date), j’ai contracté une assurance emprunteur auprès de votre compagnie d’assurance, au moment de la souscription de mon crédit (précisez le type de crédit : immobilier, personnel, à la consommation, auto). La loi prévoit la participation des assurés aux bénéfices réalisés par les compagnies d’assurance sur ces contrats.

Or, il semblerait que les contrats d’assurance emprunteur soient bénéficiaires. Pourtant, après vérification, je constate que je n’ai reçu aucun versement correspondant à cette participation aux bénéfices de mon contrat d’assurance emprunteur. D’ailleurs, j’ai calculé que j’aurais du percevoir la somme de (indiquez le montant en euros si possible). Par cette présente, je vous invite à réparer cet oubli le plus rapidement possible.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Signature

***************************************************

Si la banque et l’assurance ne vous répondent pas, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux et sur Internet (y compris dans les commentaires de cette note ..)

Vous pouvez aussi confiez l’affaire à Action Civile qui a déjà réuni plusieurs dizaines de milliers de plaignants !!

Cf http://www.actioncivile.com/action-collective/assurance-emprunteur

1 commentaire

  1. Aurelie 13 juillet 2014

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer