Obligation convertible

Comme les obligations ordinaires, les obligations convertibles représentent une dette d’une société à l’égard de l’investisseur. Dans le cas d’une obligation convertible, le porteur peut convertir son obligation en action selon une parité définie dans le contrat d’émission.

L’obligation convertible fonctionne autrement comme une obligation à taux fixe. Le porteur d’une obligation convertible est assuré d’être remboursé aux conditions prévues dans le contrat initial. Le risque est limité à la faillite de l’émetteur.

Les obligations convertibles se négocient en bourse donc pas besoin d’attendre l’échéance pour récupérer son argent. Les obligations convertibles sont sensibles aux fluctuations des taux d’intérêt. Destiné à calculer le montant du coupon annuel, le taux d’intérêt facial d’une obligation convertible est défini à l’émission. Il est généralement inférieur aux rendements offerts par un emprunt à taux fixe traditionnel. La performance des convertibles est ainsi plus dépendante de la plus-value-potentielle, liée à la possibilité de conversion, et par ricochet, à la hausse de l’action en question.

author avatar
Crédit et Banque
A propos de Obligation convertible

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.