Limite de paiement sans contact: 50 euros

Malgré les dangers de ce système, le paiement sans contact continue d’être mis en avant par les banques qui ont même décidé d’augmenter la limite de paiement de 20 à 30 euros à partir du 1/10/2017 puis à 50 euros lors de la pandémie du covid.

Concrètement, le paiement sans contact est permis par la technologie NFC (Near Field Communication,  en français « communication en champ proche »), elle-même basée sur la transmission RFID (Radio Frequency Identification ou « ondes radio de courte portée »). Les informations se transmettent en approchant la carte bancaire à 3 ou 4 centimètres du terminal de paiement pour payer.

Techniquement, la CB a une puce avec les informations nécessaires à la transaction et même une antenne miniature qui envoie par ondes radio de courte distance les données au terminal, lui-même équipé d’une antenne intégrée.

La technologie NFC ne permet pas de retirer de l’argent à un distributeur automatique de billets (DAB).En 2017, plus de 750 millions de paiements ont été « sans contacts » pour environ 7,5 milliards d’euros (source: Groupement des Cartes bancaires CB )

La nouvelle limite de 30 euros avait été disponible pour les cartes bancaires DEJA en circulation mais seulement pour les NOUVELLES cartes bancaires émises après le 1er octobre 2017.

Le paiement sans contact en 2021 peut se faire jusqu’à 50 euros depuis le 11 mai 2020, date de fin du premier confinement en France, même pour les cartes émises avant cette date, à condition de débloquer cette limite et à condition que la carte soit déjà au plafond de 30 euros.

Plafond de paiement sans contact

Le plafond de paiements sans contact change selon les banques mais en général, le montant maximum est de 100 euros, comme plafond de paiement consécutifs (ou alors 3 ou 5 paiements consécutifs).

Quand la limite de paiement sans contact est atteinte, il faut faire un paiement normal en composant le code.

Fraude au paiement sans contact

Même si a priori, la fraude n’a  pas explosé (bien que les chiffres réels soient cachés), les cartes « sans contact » sont particulièrement sensibles au détournement de petites sommes, via des appareils techniques assez faciles à trouver sur le net et qui en plus ne coûtent pas très cher (voir Lire facilement les données d’une carte bancaire sans contact ).

Officiellement, l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OBSMP) dans un document du 9 juillet 2019, indique que le taux de fraude sur les transactions sans contact a été stable en 2018 à 0,02% pour un montant total de 5 millions d’euros. Un niveau plus élevé que pour la moyenne des paiements par carte bancaire (0,010%), mais plus faible que le taux de fraude pour les chèques (0,0505%), les retraits d’espèces au distributeur de billets (0,024%) et les paiements en ligne (0,173%), d’après les chiffres de l’OBSMP qui dépend de la Banque de France.

Concrètement, ces appareils permettent de faire payer à leur insu des cartes quand on se tient suffisamment proche du possesseur de ladite carte. Voir un exemple avec https://www.midilibre.fr/2021/05/16/montpellier-attention-a-cette-nouvelle-escroquerie-dans-le-tram-qui-utilise-le-paiement-sans-contact-9547729.php

Visa et les banques essaient de se prémunir de cette forme de hacking en obligeant par exemple comme nous l’avons précisé plus haut les utilisateurs à entrer leur code au bout d’un certain nombre de paiements sans contact mais de toutes façons, la meilleure défense est d’envelopper sa carte dans de l’aluminium ou dans un porte-cartes avec une couverture en alu, ou tout simplement de refuser une carte sans contact quand la banque en fournit une.

ATTENTION à bien vérifier le MONTANT du paiement sans contact une foi qu’il a été fait. En effet, on a un truc à payer, on approche la carte et on ne pense pas à vérifier le montant une fois le ticket édité. Souvent, des marchands indélicats peuvent changer le montant.

Sachez aussi qu’on peut REFUSER d’avoir une CB permettant le paiement sans contact en demandant à la banque une carte bancaire NORMALE. La banque est aussi normalement dans l’obligation de fournir un étui empêchant le piratage de ces cartes.

En cas d’arnaque, la banque doit vous rembourser les montants et la charge de la preuve (que ce n’est pas vous qui avez acheté) est à la charge de la banque.

Pensez aussi à la procédure peu connue de chargeback ou rétrofacturation.

Pour être remboursé, vous devez signaler la fraude à votre banque au plus tard 13 mois après la date de débit. Ce délai est de 70 jours si l’établissement du bénéficiaire du paiement se situe hors de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen (art 133-1-1 et 133-24 du Code monétaire et financier). La banque doit vous rembourser immédiatement la somme débitée et les éventuels agios (art 133-18 du Code monétaire et financier). Aucune assurance spécifique n’est nécessaire pour bénéficier de cette disposition légale.

–> Surveillez régulièrement vos comptes bancaires !

A propos de Limite de paiement sans contact: 50 euros

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer