Les adhérents de l’ AFER continuent la lutte pour récupérer leur argent

Ayant été déboutés hier par la Cour d’Appel de Paris pour récupérer leur argent, les 55000 adhérents de l’ AFER ont décidé de continuer la lutte pour récupérer leurs 24 millions et donc de se pourvoir en cassation.

Lundi 20 janvier 2014,  la Cour d’appel de Paris a jugé irrecevable la requête faite par les adhérents de l’ AFER.

(Voir aussi AFER: indemnisation de 12 millions pour 50000 adhérents volés par les fondateurs en 2019 )

Ces groupes de 55000 adhérents veulent récupérer 24,5 millions d’euros saisis par la justice à la suite de la condamnation de Gérard Athias et André Le Saux,  anciens dirigeants de l’AFER et reconnus coupables du détournement de 130 millions d’euros entre 1980 et 1990.

La plupart de ce détournement avait été rendu possible par un accord de rémunération avec Abeille Vie, l’assureur des contrats d’assurance-vie de l’AFER.

Les adhérents de l’ AFER considèrent l’arrêt de la Cour d’appel de Paris “discutable” car “ La Cour s’est limitée à soulever l’irrecevabilité en droit français de ce qu’elle assimile à une  class actions ” mais l’association SOS Principes Afer,  à l’origine des révélations sur Gérard Athias et André Le Saux, pense  que la Cour de cassation rejettera le recours.

En 2010, les 400 adhérents qui s’étaient portés partie civile sur les 350000 adhérents de l’AFER ont été indemnisés. Depuis, les autres adhérents de l’ AFER rament.

Petit retour en schéma sur l’arnaque AFER:

AFER Gérard Athias et André Le Saux

 

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer