Fraudes des paiements internationaux par carte bancaire

200175644-002Les fraudes sur les transactions internationales à distance effectuées avec une carte bancaire  française ont augmenté de 67% en 2008.  Ces fraudes internationales représentent 1,70% du nombre des transactions par carte bancaire en 2008 contre 1 % en 2007.

Actuellement, ce type d’opérations est effectué par des données statiques de la carte. Ces données sont donc réutilisables par les voleurs (qui prennent la carte ou qui arrivent à en copier les informations).

L’Observatoire National de la Sécurité des Cartes de Paiement ( présidé par Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France) propose d’avoir un code confidentiel unique pour chaque transaction effectuée à distance. Ce code pourrait être envoyé par sms ou par un lecteur personnel, évitant ainsi l’utilisation des données statiques.

En ce qui concerne les transactions effectuées en France, ce type de problèmes se retrouvedans les paiements par courrier ou par téléphone, lorsqu’on indique ses détails de cartes bancaires.

En 2008, ces fraudes représentaient 0,28% du volume des transactions de CE type de paiement.

En ce qui concerne les fraudes des paiements traditionnels par carte bancaire (avec terminal et vérification), elles sont non représentatives.

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer