ETF : ce que vous devez savoir

ETF : ce que vous devez savoir

Lorsque vous disposez d’une épargne que souhaitez fructifier, investir dans les ETF peut être pour vous un bon moyen de parvenir à vos fins. Les ETF (Exchange Traded Funds) ou « trackers » sont en effet des placements qui suscitent depuis plusieurs années un réel engouement auprès des acteurs du marché boursier. Aux États-Unis, ils représentent plus de 30 % des actifs à gérer.

Et même si en Europe, on n’en est pas encore là (les ETF représentent peu de pourcentage des actifs sous gestion), on enregistre depuis une dizaine d’années une belle croissance chaque année. Le moins qu’on puisse dire donc, c’est qu’en Europe, les trackers ont encore un bel avenir devant eux.

Mais comme c’est le cas avec tous les types de placements, avant de se lancer dans les trackers, il faut bien connaître ses tenants et aboutissants car il y a un gros risque de perte en capital. Le présent article est écrit pour vous aider dans ce sens. Il vous explique réellement ce que sont les ETF ; en quoi ils peuvent constituer un bon investissement ; leurs avantages et leurs inconvénients.

ETF : définition

Les ETF sont simplement des fonds indiciels cotés en bourse qui suivent le plus fidèlement possible la performance d’un indice boursier. Il peut s’agir d’un indice de marché mondial (tel que CAC 40, Euronext 100…), d’un indice sectoriel (par exemple l’industrie du High Tech, l’industrie pharmaceutique…) ou encore d’un indice de matières premières (l’or, l’argent…).

Contrairement aux fonds classiques, les ETF sont cotés en continu et peuvent ainsi faire l’objet de vente ou d’achat tout au long de la journée. Ils sont émis par des sociétés agréées qui les gèrent et qui vous donnent la possibilité d’y investir votre capital.

On distingue différents types d’ETF :

  • les ETF sur indice de marché : ce sont ceux qui répliquent les indices comme dans les exemples donnés ci-dessus ;
  • les ETF sur indice de stratégie : les indices que répliquent ceux-ci intègrent des stratégies d’investissement plus sophistiquées ;
  • les ETF avec effet de levier : ces ETF multiplient les tendances des indices qu’ils suivent à la hausse comme à la baisse.

Les avantages des ETF

Un premier avantage qu’offrent les ETF, c’est la grande possibilité de diversification. En effet, lorsqu’on investit sur le marché financier, il est important de diversifier ses placements pour minimiser les risques de pertes.

Avec les trackers, cela se fait très simplement. Un ETF peut en effet vous permettre d’investir instantanément dans plusieurs centaines d’entreprises. Par exemple si vous optez pour un ETF dont l’indice de référence est le CAC 40, cela vous permet d’investir instantanément et simultanément dans toutes les entreprises du CAC 40.

Pour constituer donc votre portefeuille d’actif et diversifier vos placements, vous n’avez plus besoin de choisir les entreprises une à une. Vous pourrez alors profiter du mouvement d’ensemble d’une zone géographique sans vous soucier des défaillances d’une entreprise isolée.

Un second avantage qu’offrent les ETF, c’est la liquidité instantanée. Du fait que les trakers sont cotés en continu, vous n’avez pas à attendre des jours pour que les transactions se fassent comme c’est le cas avec les fonds traditionnels.

L’autre avantage qu’offrent les ETF est relatif aux frais de gestion. Comparés à ceux des fonds traditionnels (1 à 2 %), les frais de gestion des ETF sont considérablement réduits (0,3 % en moyenne). Cela s’explique par le fait que la gestion des trakers reste passive. Étant donné que l’objectif est de suivre fidèlement l’évolution d’un sous-jacent, leur fonctionnement ne nécessite pas une grande gestion de la part des sociétés gérantes. Celles-ci réalisent peu d’arbitrages.

Notons par ailleurs qu’il n’y a pas de droit d’entrée pour les ETF.

Quels risques pour les ETF ?

Le principal risque des ETF est celui de la perte de capital. En effet, étant donné qu’un tracker suit les évolutions d’un indice de référence, les variations de son capital sont dans les mêmes proportions que celles de l’indice de référence. Et comme vous pouvez le comprendre, ces variations peuvent être à la hausse comme à la baisse. Par conséquent, le risque de perdre tout ou partie de son capital existe toujours.

Un autre risque auquel on peut être soumis avec les ETF, c’est qu’il peut arriver que leur évolution s’écarte de celle de l’indice qu’ils sont censés répliquer. En effet, la réplication des indices n’est pas toujours aisée, surtout si l’indice à répliquer comprend un grand nombre de valeurs.

Par ailleurs, nous avons évoqué la liquidité comme un avantage des ETF. Il est important de garder à l’esprit que cet avantage n’en est réellement un que lorsque l’indice de référence est bien connu. Des trackers avec des indices de référence peu connus peuvent se révéler peu liquides. En effet, un ETF peu connu a forcément peu de vendeurs et d’acheteurs.

Investir dans les ETF

Pour investir dans les ETF, vous pouvez vous y prendre de différentes manières. Vous pouvez passer par un courtier ou par votre banque (si elle le permet) ; comme vous pouvez choisir de recourir à une plateforme d’investissement.

Mais, quel que soit le moyen pour lequel vous optez, vous devez choisir avec soin les ETF dans lesquels vous comptez investir. Au regard des risques que nous avons évoqués ci-dessus, il sera indispensable de prendre en compte certains éléments. C’est le cas par exemple du tracking error désignant l’écart de suivi entre l’ETF et l’actif sous-jacent. Il vous permettra de mesurer les risques auxquels vous aurez à vous soumettre.

Attention aux ETF « exotiques ». Veillez à ce que le tracker que vous choisissez ne soit pas peu connu des investisseurs. Aussi, vérifiez bien qu’il dispose — tout comme la société émettrice — de l’agrément de l’AMF.

Par ailleurs, lorsque vous investissez dans les ETF, plusieurs frais s’engagent. On distingue notamment :

  • les frais de courtage (ils se prélèvent lors de l’achat et de la vente de parts) ;
  • les frais de garde ;
  • les frais de gestion (ils se déduisent des performances du tracker).

Vous devez être attentif à ces différents frais.

A propos de ETF : ce que vous devez savoir

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer