Conséquences de la hausse du taux directeur de la BCE

Le taux directeur de la BCE a augmenté. Alors qu’ il était de 1% depuis mai 2009, il est maintenant de 1,25%

L’ augmentation de ce taux directeur va provoquer mécaniquement une hausse des taux d’ intérêt pour les crédits que ce soient les emprunts que font les états, les emprunts que font les sociétés ou les crédit des particuliers.Le remboursement de la dette publique est ainsi rendu plus cher.

Pour le entreprises, le crédit sera moins abondant et cela aura un effet mécanique sur l’ investissement.

Pour les gens, le crédit à la consommation et le crédit immobilier seront plus chers et comptons sur les banques pour augmenter leurs taux non seulement en fonction de la hausse du taux de la BCE mais aussi pour en profiter et ajouter une hausse supplémentaire.

Cette hausse du taux de la BCE risque ainsi d’ avoir un impact sur la consommation, principal moteur de la « croissance » en France.

Les marchés financiers avaient anticipé cette hausse du taux de la BCE donc la décision n’aura pas de conséquences sur le rendement des obligations d’ état.

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer