Affaire Madoff: les responsabilités d’ UBS

L’étau se resserre autour de la banque UBS en ce qui concerne ses responsabilités dans l’affaire Madoff.

Le prospectus des Sicav Luxalpha American Selection et US Equity Plus, investies dans Madoff, précise que “les droits et les devoirs du dépositaire en vertu de l’article 34 de la loi du 20 décembre 2002 reviennent à UBS Luxembourg“.

UBS a délégué la fonction de dépositaire à un tiers, Madoff, mais ne l’a pas signalé à la CSSF et ne l’a pas indiqué dans le prospectus, qui fait foi aux yeux de la justice.

Le problème était aussi que Madoff ne pouvait pas être dépositaire car n’avait pas le statut d’établissement de crédit nécessaire au Luxembourg.

Il résulte de tout ceci qu’UBS a enfreint la loi.

La CSSF (Commission de surveillance du secteur financier du Luxembourg) va donc probablement mettre en cause UBS.

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer