Où placer ses économies en cas de retour au Franc ?

Si Marine Le Pen ou d’autres apprentis économistes arrivent au pouvoir, ils tenteront d’abandonner l’Euro qu’ils tiennent pour responsable des problèmes économiques de la France.

Bien sûr, le retour au Franc, déclencherait le même phénomène dans d’autres pays européens qui ne laisseraient pas la France jouer seule la carte de la dévaluation (Le raisonnement économique du Front National oublie que les autres acteurs économiques agissent AUSSI ..). On en reviendrait alors à la situation d’avant 1981, quand les pays européens s’affrontaient via leur monnaie pour arriver à un appauvrissement généralisé.

Hé oui, n’en déplaise à certains, l’Euro n’est pas tombé du ciel, imposé par on ne sait quel diable économique.

Si cependant, le populisme arrivait au pouvoir, les français qui ont des économies (que celles-ci soient en liquide, sur un compte, sur un livret, sur une assurance-vie) chercheraient à préserver celles-ci et donc à échapper au Franc.

Comme les russes depuis l’éclatement de l’URSS, ils garderaient leurs économies en Dollars ou en Euros et changeraient en Francs seulement en cas de besoin.

Faisons un peu d’économie générale avant de regarder les bonnes solutions pour préserver ses économies !

Un ménage moyen en France gagne 36000 euros et en consomme 80%. Sur ce qui est consommé, 20% vient de l’étranger et donc, avec un retour au Franc, cette partie coûterait 20% en + au minimum.

Ce qui est économisé, même si c’est peu (Rappelons que François Fillon a déclaré, avec un revenu “officiel” de plus de 20000 euros par mois, qu’il n’arrivait pas à économiser personnellement 🙂) perdrait aussi en valeur.

Le premier réflexe est d’acheter de l’or. Mais si ce placement permet de garder une certaine valeur, l’or ne rapporte rien et de plus, il y a des coûts de conservation, de l’ordre de 2% (Vous n’allez pas planquer des lingots sous votre lit ou plancher).

On peut aussi ouvrir un compte dans une banque qui permettra de le faire en Euros. Mais si le gouvernement fasciste au pouvoir est logique avec lui-même (Ce qui n’est jamais sûr avec les fascistes d’ailleurs), il taxera ces comptes de manière à les rendre inintéressants.

Seule l’assurance-vie, à laquelle aucun gouvernement n’osera toucher directement, peut servir alors de refuge.

Les contrats d’assurance-vie luxembourgeois sont idéaux en cas de retour au Franc et d’abandon de l’Euro car l’argent peut y être investi rapidement dans les devises que l’on souhaite et sur des unités de comptes paramétrées.

Un retour au Franc ira de pair avec un contrôle des changes. En ouvrant un contrat d’assurance-vie luxembourgeois, on garde la liberté de faire circuler son argent et de diversifier ses investissements. Ainsi, si l’on parie sur le dollar, alors avoir des unités de compte sur des actions US suffit aussi à protéger son épargne.

Certains contrats d’assurance-vie luxembourgeois peuvent se souscrire en ligne, et sans intermédiaire. On peut y souscrire sans se déplacer au Luxembourg et choisir soi-même si l’on sauvegarde son argent en yens, dollars, francs suisses ou euro si ce dernier reste la monnaie du Nord de l’Europe.

Attention toutefois à la loi Sapin II qui permet au Haut Conseil de Stabilité Financière de geler le retrait des fonds d’une assurance-vie pendant une période renouvelable de 3 mois. Il faudra donc choisir une société d’assurance qui n’est pas dépendante d’une assurance française.

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer