Comment acheter des actions de la FDJ (Française des Jeux) ?

 

MAJ: Le prix d’introduction a finalement été fixé à 19,90 euros pour cette privatisation de la FDJ. Celles et ceux qui avaient demandé le maximum possible (5000 euros) ont été servis environ de la moitié. le 1er jour de cotation, l’action a bondi de 14% et les vendeurs ont gagné environ 300 euros s’ils avaient demandé le maximum (moins bien sûr les frais). Depuis l’action vasouille

Si vous voulez vendre vos actions FDJ, n’oubliez pas les impôts et taxes lors des ventes d’actions.

Au vu du nombre de parieurs, gratteurs, loterieurs qu’il y a en France (+ de 30 millions), la Française des Jeus est une entreprise florissante qui n’est pas prête de perdre ses vaches à lait.

Le jeu a ceci de pervers que plus les gens sont pauvres et ont des soucis, plus ils s’y adonnent..

On peut aussi parier .. que Bruxelles ne mettra pas son nez dans les jeux avant longtemps.

Bref, tout semble au (tapis)à vert pour qu’acheter des actions de la FDJ à l’occasion de sa privatisation (dont l’Etat veut tirer 1 milliard) soit un pari GAGNANT .. et ceci d’autant plus que le gouvernement, dans sa grande bonté propose une action gratuite si on garde les autres suffisamment longtemps, comme petit porteur..

Comment acheter des actions de la Française des Jeux ?

A partir du jeudi 7 novembre, les Français pourront acheter des actions de la FDJ (191 millions d’actions devraient être mises en vente) jusqu’au 19 Novembre.

Les ordres d’achat sont révocables jusqu’à la clôture de l’offre. Au-delà du 19 Novembre, les ordres maintenus lors de la période d’achat seront irrévocables (sous réserve de certains cas de modification de la fourchette indicative de prix ou de fixation du prix définitif en dehors de cette fourchette).

A l’occasion de cette privatisation, la participation de l’Etat passera à 20% du capital.

Dans un premier temps, une fourchette de prix est établie, entre 16,50 euros et 19,90 euros par action, et la valeur définitive sera fixée une fois la période de souscription terminée, en fonction de ce qui s’est passé.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé une décote de 2% sur le prix de l’action FDJ pour les particuliers. De plus, l’ordre est alloué prioritairement dans la limite de 5 000 euros.

Et, cerise sur le gâteau, une action gratuite est accordée pour dix actions acquises, “dès lors que l’épargnant aura conservé ses titres au moins 18 mois“.

Pour acheter des actions FDJ lors de la privatisation, vous devez être de nationalité française, résider en France ou être ressortissant d’un Etat qui appartient à l’Espace économique européen (EEE), à savoir membre d’un des 28 Etats membres de l’UE ainsi que l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein.

Les personnes morales également (sociétés françaises ou ressortissantes de l’EEE) pourront participer à l’opération, si elles ne relèvent pas “du placement institutionnel”.

Pour acquérir des actions FDJ, vous devez passer par une banque, un établissement de crédit, un courtier en ligne ou une société de bourse où vous avez un PEA ou un compte-titres. L’opération n’est pas éligible au PEA-PME.

Attention aux faux sites qui vous proposent de participer à l’introduction en bourse de la FDJ. Ne faites confiance qu’au site de votre banque, en vérifiant bien que vous êtes sur le VRAI site.

Attention ! Le mercredi 13 Novembre, déjà 80% des actions disponibles au public étaient demandées donc si vous voulez participer à la privatisation FDJ, dépêchez-vous sinon vous ne pourrez acheter des actions que sur le marché, sans le décote et après la privatisation.

Et vous devrez lui indiquer la fourchette de prix que vous êtes prêt(e) à investir !

3 types d’ordres d’achat peuvent être passés pour cette privatisaton de la Française des Jeux, dans une offre dite à prix ouvert (OPO) :

Ordre A1 : ordre prioritaire jusqu’à concurrence d’un montant de 5 000 euros ;
Ordre A2 : ordre non-prioritaire au-delà de 5 000 euros ;
Ordre B : ordre non-prioritaire plafonné à 150 000 euros.

Pour passer un ordre d’achat, vous devez indiquer:

  • le sens de l’opération (achat),
  • le nom de la société qui émet les actions ( la Française des Jeux),
  • le code mnémonique ou ISIN ( FR0013451333),
  • le marché sur lequel l’action est cotée (Euronext Paris – compartiment A),
  • la quantité d’actions que vous souhaitez acheter
  • la durée de validité de l’ordre.

Voir aussi “Comment acheter des actons de la FDJ sur Boursorama ?

Est-ce vraiment intéressant de participer à la privatisation de la Française des Jeux ?

A priori oui au vu des énormes avantages dont bénéficie l’entreprise MAIS, n’oubliez pas que TOUT placement et investissement en bourse est risqué. Celles et ceux qui ont parié sur Eurotunnel lors de sa privatisation en savent quelque chose .. ils n’ont rien gagné.

Le 12 novembre, la FDJ doit faire un point sur sa stratégie auprès des actionnaires individuels donc mieux vaut attendre cette date avant de demander à sa banque pour acheter des actions FDJ.

Par ailleurs, la Française des Jeux doit payer à l’Etat 380 millions d’euros avant juin 2020 pour conserver son monopole. Pour ce faire, la FDJ devra certainement emprunter, ce qui fera baisser le résultat net.

Peut-être que comme au bon vieux temps des privatisations des années 80, acheter des actions de la FDK vous fera gagner de l’argent en les revendant tout de suite !

Pour votre information de futur actionnaire de la FDJ 🙂

Le marché français des jeux d’argent représente environ 10 milliards d’euros en termes de produit brut des jeux (mises moins les gains). La Française des Jeux a un Produit Brut des Jeux (différence entre les sommes misées par les joueurs et les sommes versées ou à reverser aux gagnants) de 5,1 milliards d’euros en 2018, soit une part de marché de plus de 50 %.

En 2018, les mises ont été de 15,8 milliards d’euros. La FDJ a distribué 10,7 milliards d’euros à ses joueurs (68 % des mises), contribué pour 3,5 milliards d’euros aux finances publiques, rémunéré son réseau de détaillants à hauteur de 785 millions d’euros, redistribué 160 millions d’euros en faveur du sport, du patrimoine, et via sa Fondation.

La privatisation de la FDJ va avec la mise en place d’un nouveau cadre de régulation et la création d’une autorité de régulation unique, l’Autorité nationale des jeux (ANJ), qui a pour but de renforcer les dispositifs de prévention des addictions, de protection des mineurs et de lutte contre le blanchiment et la fraude.

La FDJ est le seul acteur “public” de jeux en France.

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer