Les assurances et mutuelles pour animaux de compagnie

Lorsqu’on possède des animaux de compagnie, on est rigoureux quant aux soins qu’on leur apporte. On les nourrit convenablement et on se charge de les vacciner et de les stériliser pour éviter qu’ils soient confrontés à des maladies. Mais comme c’est le cas avec l’homme, les animaux de compagnies peuvent connaître des maladies — parfois même graves —, quelles que soient les précautions que l’on prend. Des accidents peuvent aussi survenir (les animaux peuvent se blesser, se tordre la patte…). Pour anticiper sur ces diverses situations, des assureurs ont mis en place différentes assurances et mutuelles pour animaux de compagnie. En effet, les soins d’un animal de compagnie coûtent extrêmement cher !

Avez-vous donc un chat, un chien ou même un lapin, cochon d’Inde, furet, perroquet… ? Pour quelques euros seulement vous avez la possibilité de prévenir divers problèmes .. en théorie. Retrouvez ici quelques informations qui vous aideront à faire votre choix parmi les assurances et mutuelles pour animaux. C’est un marché en plein essor car il faut savoir que “30 millions d’amis” est une estimation en deçà de la réalité, rien que pour les chiens et chats.

Les types d’assurances pour animaux et ce qu’elles couvrent

On distingue 3 types d’assurances pour les chiens et chats, et autres animaux de compagnie : l’assurance santé, l’assurance responsabilité civile et l’assurance décès.

  • L’assurance santé pour chiens et chats

Cette assurance est celle qui vous permet de garantir les frais de santé de votre animal. Elle vous permet d’être couvert pour les consultations chez le vétérinaire, les examens, les actes chirurgicaux, les soins médicaux et divers frais hospitaliers.

Autrement dit, en souscrivant à une telle assurance, les frais que vous engagez dans ces différentes opérations vous sont remboursés …. comme pour les humains c’est-à-dire qu’il faut bien regarder les franchises, conditions et limites de remboursements.

  • L’assurance responsabilité civile pour animaux de compagnie

Cette assurance permet de prendre en charge les dommages causés à autrui par votre animal de compagnie. En effet, au regard de la loi, lorsque vous êtes propriétaire d’un animal, vous êtes responsable des dommages qu’il peut causer. En souscrivant donc à une assurance responsabilité civile, vous êtes sûr de faire efficacement face aux problèmes que votre animal de compagnie pourrait causer aux autres.

Notons ici que lorsque vous souscrivez à une assurance multirisque habitation (MRH), celle-ci inclut généralement l’assurance responsabilité civile pour les faunes classiques. Pour ne pas payer deux fois pour les mêmes garanties, il est donc important que vous vous renseigniez sur la couverture de votre MRH.

  • L’assurance décès pour animaux de compagnie

L’assurance décès permet de prendre en charge les frais d’enterrement de votre animal de compagnie s’il décède. Comme vous le savez en effet, les frais d’obsèques peuvent se révéler très élevés pour certains animaux de compagnie (c’est le cas du chien). Souscrire à une assurance décès vous permettrait donc de faire plus facilement face aux obsèques de votre animal, et même de disposer de quoi adopter un nouveau compagnon pour vous consoler.

Remarquons toutefois que l’assurance décès n’agit que dans le cadre des décès prématurés des animaux. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’elle ne couvre en général que les animaux de certains âges.

Comment fonctionnent les assurances pour animaux ?

La plupart du temps, vous devez faire face aux divers actes assurés pour ensuite vous faire rembourser les frais par l’assurance.

Si nous prenons par exemple le cas d’une assurance santé, lorsque votre animal tombe malade ou subit une opération :

  • vous l’emmenez chez le vétérinaire ou le chirurgien pour les soins ;
  • vous remplissez une feuille de soins avec le spécialiste ;
  • vous vous acquittez du montant total des frais ;
  • vous adressez la feuille de soins à votre assureur pour vous faire rembourser dans les plus brefs délais.

Notons qu’il y a un délai de carence pour toutes les assurances pour animaux. Ce délai correspond à un laps de temps pendant lequel le contrat d’assurance ne peut produire d’effet. Si votre animal de compagnie tombe malade ou se blesse, vous ne pourrez donc être indemnisé au cours dudit délai.

Par ailleurs, il est aussi important de noter l’existence de franchises et de plafond. La franchise est le montant qui ne peut être pris en charge par l’assureur et le plafond est le montant au-delà duquel vous n’êtes plus remboursé.

Par exemple, si un contrat d’assurance prévoit une franchise de 50 euros, cela voudra signifier que l’assureur ne prendra en charge que les frais excédant le montant de 50 euros. Dans ce cas donc, si vous faites face à des dépenses s’élevant à 70 euros, 50 euros seront à votre charge et votre assureur vous remboursera 20 euros.

Dans le même sens, si votre contrat prévoit un plafond de 1000 euros, cela signifierait que si le total des remboursements que vous reçus atteint ce montant, vous cessez d’être remboursé même si vous faites face encore à des dépenses pour des actes assurés. D’une manière générale, les plafonds sont déterminés annuellement par les assureurs ; mais ils peuvent aussi être mis en place par acte ou pathologie.

Quand et comment souscrire à une mutuelle pour animaux domestiques ?

Vous ne pourrez pas souscrire à tous les types d’assurance pour chiens et chats à tout instant. Par exemple pour l’assurance maladie, tous les assureurs fixent une limite d’âge à partir de laquelle vous ne serez plus en mesure d’assurer vos animaux de compagnie.

Généralement, les souscriptions peuvent se faire à partir de 2 mois (ou 3 mois) jusqu’à 7 ans ou 10 ans parfois selon les animaux et leurs races. Passé cette limite d’âge, les assureurs considèrent que la vieillesse de l’animal lui amène plus souvent de maladies. Ils ne proposent donc plus de contrat de santé.

Il en est de même pour l’assurance décès. Celle-ci ne couvre généralement que les animaux ayant au maximum 10 ans. Passé cet âge, le décès de l’animal ne saurait plus être considéré comme prématuré. Les assureurs ne proposent donc plus d’assurance décès.

Vous l’auriez donc compris, pour souscrire aux assurances et mutuelles pour animaux de compagnie, il vous faudra vous baser sur certains critères importants :

  • le coût de l’assurance ;
  • les garanties proposées ;
  • le montant de la franchise et le plafond de remboursement ;
  • le délai de carence ;
  • les exclusions au contrat.

Vous trouverez sur internet de nombreux sites vous proposant des comparateurs d’assurances. Vous pourrez ainsi comparer les prix qui diffèrent d’un assureur à l’autre ; les garanties ; les exclusions et toute sorte de données dont vous aurez besoin.

Une fois votre assureur choisi, vous n’aurez plus qu’à lui communiquer les données de votre animal (le type d’animal ; son nom ; son genre ; sa date de naissance ; sa race…) ainsi que vos données personnelles. Un contrat d’assurance sera donc fait par votre assureur et vous devrez en accepter les termes pour en bénéficier.

A propos de Les assurances et mutuelles pour animaux de compagnie

Laissez un commentaire ou posez une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies permettent de personnaliser contenu et annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer