Une filiale de Dexia aggrave la situation

La crise semble être comme une tornade qui passe de zones géographiques et zones géographique. On commence donc à parler des pays de l’ Est et les conséquences de la crise dans ces pays risquent fort de faire revenir la crise bancaire en Occident. une filiale de Dexia en Slovaquie, Dexia Banka Slovensko DBS, a signalé hier une perte va se traduire par une perte d’environ 82 millions d’euros au niveau de la maison-mère, Dexia. Cette perte, causée par “une exposition excessive en devises”,  sera comptabilisée dans les résultats du 3ème trimestre.

Comment cette perte sera “remontée” dans les comptes ? Là réside un mystère de la comptabilité interne de Dexia et la manière dont les responsables voudront affecter le résultat.

D’autres incidents de ce type risquent de survenir puisque les contrôles bancaires dans les pays de l’Est et surtout la connaissance de la situation exacte par les banques “mères” sont loin d’être parfaites.

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer