Réforme du PEL, prime d’ épargne

Les nouvelles règles du PEL ( plan d’épargne logement) pour ceux ouverts à partir du 1/03/2011 ont fixés par la 4ème loi de finances rectificative pour 2010.

Principalement, il s’ agit de conditions plus restrictives pour l’octroi du prêt d’épargne logement et de la prime d’épargne.

Un décret et 2 arrêtés du 25 février 2011 ont précisé tout ceci.


Octroi du PEL

Le PEL ( plan d’épargne logement) ne peut être consenti au-delà d’un délai de 5 ans à après l’arrivée à terme du plan d’ épargne logement, pour les PEL ouverts à partir du 1/03/2011 (la durée contractuelle ne peut pas être inférieure à 4 ans à compter du versement initial).

La rémunération de l’épargne est acquise au souscripteur seulement dans cette limite de 5 ans au terme du plan. A la fin de la période d’octroi du prêt d’épargne logement et en l’absence de retrait des fonds, le PEL se transform en un compte sur livret ordinaire.

Montant de la prime d’épargne de l’Etat

Pour les PEL ouverts à partir du 1/03/2011, la prime d’épargne logement est fixée à 2/5 des intérêts acquis au terme du plan d’ épargne logement. Le versement de la prime d’épargne est subordonné à l’obtention d’un prêt d’un montant minimum de 5000 € et ce  montant ne peut, en principe, être supérieur à 1000 €. Le montant de la prime d’épargne peut atteindre 1525 € lorsque le PEL  participe au financement d’une opération de construction ou d’acquisition :

– logement neuf  avec un niveau de performance énergétique globale supérieur à celui qu’impose la réglementation en vigueur au moment du dépôt de la demande de permis de construire ( bénéficiant du label « bâtiment basse consommation énergétique  BBC 2005 » et dont la demande de permis de permis de construire a été déposée après le 1/09/2006) ;
– logement ancien avec un niveau de consommation énergétique peu élevé, évalué à la date de signature de l’acte authentique selon une classification réglementaire en vigueur à cette même date ( classe A, B, C ou D – échelle de référence définie à l’arrêté du 15/09/2006 –  avec acte authentique d’achat signé après le 1/03/2011).

Quand le PEL est utilisé pour financer des dépenses de construction, d’acquisition ou d’amélioration d’un logement pour habitation personnelle, le souscripteur du plan peut avoir  une majoration de prime de 10 % par personne à charge du montant des intérêts acquis pris en compte pour le calcul du montant du prêt (mais seules les personnes à charge vivant habituellement au foyer du bénéficiaire ouvrent droit à cette majoration).

La majoration de prime ne peut dépasser 100 € par personne à charge ( 153 € si le prêt, conditionnant le versement de la prime, participe au financement d’une opération de construction ou d’acquisition avec un niveau de performance énergétique BBC 2005 ou un niveau de consommation énergétique faible (classe A, B, C ou D)).

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer