Paiement vocal sur Internet avec la Banque Postale

La Banque Postale teste avec 500 cobayes un système de paiement vocal ” rapide et sécurisé” sur Internet.

Le payement vocal de la Banque Postale, conçu et lancé avec PWC Consultants propose une solution d’authentification qui pourrait être utilisée pour d’autres applications selon un communiqué de la Banque Postale.

Ce système de paiement vocal s’appelle “Talk To Pay” . Il crée un modèle biométrique de la voix du client après que celui-ci l’ait enregistrée sur un site Internet spécifique. La voix ou plutôt son modèle biométrique est relié aux coordonnées bancaires.

Au moment de payer, Talk To Pay appelle le téléphone portable de l’utilisateur qui doit donc s’identifier par la voix, puis l’application remplit quasi automatiquement le formulaire de paiement par carte.

Pour sécuriser la transaction et éviter les risques de pishing, le code à 3 chiffres qui se situe au dos de la carte de l’utilisateur (appelé aussi cryptogramme visuel) est remplacé par un code aléatoire à usage unique, précise la Banque Postale.

Talk To Pay a été autorisé par la CNIL.

Talk To Pay sera-t-il couplé bientôt avec “Paylib” ?

Que se passera-t-il en cas d’extinction de voix ?

Des questions qui ont des réponses muettes pour l’instant..

 

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer