Fraude avec SEPA ?

D’ici février 2014, l’actualité bancaire sera probablement assez occupée par SEPA (cf Virement SEPA pour la définition de cette nouvelle norme de paiement, Single Euro Payments Area ).

Après les problèmes potentiels de paiements de salaires ou inter-entreprises pour les entreprises qui n’auront pas basculé en mode SEPA d’ici la date limite, voici venir le temps des inquiétudes sur la sécurité des virements SEPA.

Vers la fin 2012, McAfee et d’autres spécialistes de la cybercriminalité ont dévoilé les exploits de la manipulation « High Roller » qui officiellement a dérobé 61000 euros à des banques allemandes(http://blogs.mcafee.com/mcafee-labs/operation-high-roller-campaign-attempts-to-steal-e61000-from-german-banks ).

En résumé rapide, les ordinateurs de personnes ayant des comptes avec option SEPA activée (et donc virement possible) sont infectés par un code « malicieux » (en javascript) .

Le virement peut-être l’imitation d’un transfert automatique de fonds, avec comme destinataire le compte d’une « mule ».

Comme d’habitude en ce qui concerne la sécurité informatique ou cybercriminalité de l’univers bancaire, personne ne sait si les trous de sécurité de SEPA ont été corrigés ou si d’autres failles ont été découvertes ou si des vols importants ont eu lieu ..

Laissez un commentaire ou posez une question

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer