Citigroup supprime 50000 emplois

La banque américaine Citigroup va supprimer 50.000 postes pour revenir à 300.000 salariés et réduire ses dépenses de 20%. Un chiffre qui vient s’ajouter aux 23.000 postes déjà supprimés cette année.

Vikram Pandit le directeur général du groupe a révélé ce plan social lors d’une assemblée extraordinaire destinée aux employés. Depuis qu’il a remplacé Charles Prince, en décembre dernier, Vikram Pandit a fait de la réduction des coûts sa priorité et a annoncé un plan de vente d’actifs représentant 400 milliards de dollars.

Citigroup a déjà délocalisé une grande partie de son back-office. La baisse de ses coûts de production forcera les autres banques à faire de même.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer